FANDOM


Pardonnez-moi d'avance pour cette ouvrage des plus nuls xD C'est mon premier, il y encore des choses à rêgler ^^ Si vous voyez des incohérences ou fautes d'orthographes, dites-les moi ! ^^

Merci, et bonne lecture ^^


LA GUERRE DES CLANSModifier

Dans une autre dimensionModifier

Chapitre 1:Modifier

   Nous sommes en 2024, Donald TRUMP est toujours président des U.S.A et Kim Jong-Un est toujours dictateur de la Corée du Nord et la France est un peu dans le pétrin. En effet, la France est entre les deux pays et notre président se croit supérieur à eux. Alors il leur a tenu tête et les deux autres lui ont bien fait comprendre, à notre président comme aux français, qu'il ne fallait pas les sous-estimer en nous lançant des missiles nucléaires dans notre face. Plus de la moitié des français ont été décimés dans cette attaque. Dont ma famille... Youpi... Enfin bref quasiment toutes les habitations sont détruites ou en partie et absolument tous les gratte-ciels ont été détruits. Bizarrement presque aucun animal n'a été touché.

Comme je l'ai dit au début de cette page, nous sommes en 2024 et j'ai maintenant 20 ans et mon chat à 5 ans. D'ailleurs mon chat est une femelle européenne brun tigrée qui se nomme Zelda. J'ai déménagé à la campagne prêt d'un grand lac, avec ma collection de livre "La guerre des Clans" et mes mangas, dans une ancienne écurie un peu détruite. J'adore les chats et il y en a beaucoup chez moi. Enfin, chez moi, j'exagère car l'écurie à trois ou quatre maisons où habitent les chats, bordée de clôture pour quand il y avait des chevaux. Maintenant, les chevaux se sont enfuis vers des endroits sans doute plus propices pour eux.

Enfin bref assez parlé de ce qui s'est passé ou de l'endroit où je vis. Parlons des choses qui fâchent. La graine. J'ai trouvé une graine que je n'avais jamais vu avant. Et je peux vous dire que je m'y connais en graine car ma mère était une mangeuse de pousse de soja, vous voyez le genre quoi... Donc je découvre la graine et vu qu'apparemment je suis complètement débile, je la mange. Oui c'est absurde, j'aurais pu m'empoisonner avec si jamais elle n'était pas comestible ou j'aurais pu m'étouffer ou je ne sais quoi...

Donc je la mange et là... je sens mes jambes se rapetisser et devenir poilues, mon nez s'allonger, mes oreilles monter en haut de ma tête et devenir toujours plus pointues et poilues, mes ongles ce transformer en griffe, des moustaches me pousser à côté du nez, mes mains et mes pieds se transformer en pattes poilues avec des coussinets tout roses et tout moelleux.

Zelda, qui avait entendu mes cris d'horreur et d'exclamation, accouru me voir et poussa un miaulement apeuré en me voyant en chat. Elle me sentit et reconnu mon odeur puis se frotta contre moi.

-"Que t'est-il arrivé? Où sont passées tes deux pattes arrières? Comment t'es-tu transformée?

- Je ne sais pas, ai-je miaulé, aussi questionnée qu'elle. Puis-je avoir un miroir s'il te plaît? 

- Bien sûr" miaula-t-elle. Elle alla vers ce qui était notre salon, et revint avec un bout de miroir entre les crocs. Elle me tendit un petit miroir, assez grand pour me voir. Je me suis regardée et vis que j'étais devenue une femelle gris tigré, très poilues aux oreilles de lynx.

Comment vais-je vivre?! Je ne peux pas rester chat éternellement ! Il faut que je trouve le moyen de me... attendez une minute... Je suis alors montée sur la clôture en un bond et vit le lac avec l'île et son arbre, les collines et les landes à ma droite, la forêt sombre et épaisse en face, la longue rivière à ma gauche et entre l'épaisse forêt et les landes, une énorme grotte complétement ouverte entourée d'une petite forêt luxuriante ni trop épaisse, ni trop découverte. Je me suis alors précipitée vers ma bibliothèque improvisée et fouilla mes livres pour trouver la carte des territoires des Clans. Zelda vint alors à mes côtés et vit que la carte était semblable en tout point ou presque à l'endroit où nous étions. Elle commença alors à me poser des tas et des tas de question sur ce livre.

Après lui avoir raconté tout ce qu'il y avait à savoir sur les Clans, elle me demanda alors:

-"Et si nous faisions un Clan nous aussi avec les autres chats qui habite juste à côté? Ce serait géniale!

- Je ne sais pas... Ils ne seront peut être pas d'accord et puis je ne sais pas si il y a le moindre chat qui connaisse quoi que ce soit en herbe pour être le guérisseur, si ils savent se battre ou chasser et qui sera notre chef et notre lieutenant...

- Tu pourrais être la chef ! Et moi le lieutenant ! Et puis je suis sûr que les autres savent se battre et chasser. Sinon, comment pourrait-ils survirent ?" miaula-t-elle avec enthousiasme.

Après plusieurs minutes de réflexion, j'ai décidé d'accepter sa demande. Nous sommes alors parties à la recherche de chats. 

Au bout d'une journée, nous en avions trouvé 30. Je les ai réunis alors autour d'une gigantesque pierre tombée de mon ancienne maison.

-"Chat, je vous ai réunis aujourd'hui pour vous parler d'un projet que nous avons en tête Zelda et moi-même. Nous voulons vous proposer de former un Clan.

- Euuuh excusez-moi mais c'est quoi un Clan au juste?

- Et puis qui vous a dit qu'on voudrait bien participer à votre projet?

- Je veux rester avec maman...

- Un Clan, commença Zelda, est un groupe de chats qui chassent, qui se battent pour protéger leur territoire et qui s'aident mutuellement. Mais ce n'est pas que ça. Dans un Clan, il y a un chef pour diriger le groupe pour ne pas que ce soit la pagaille, un lieutenant pour aider le chef dans sa tâche, un guérisseur qui connaît les remèdes mieux que personne pour soigner maladies et blessures et qui communiquent avec nos ancêtres pour nous délivrer des messages très important, des guerriers qui chassent et se battent pour eux et leurs camarades de Clan, des apprentis qui apprennent à partir de 6 lunes à devenir un guerrier ou un guérisseur, des reines qui sont des chattes pleines ou en train d’allaiter leurs petits ou ceux d'une autre et enfin, les anciens qui sont les doyens d'un Clan et qui sont respectés de tous. Voilà ce qu'est un Clan, camarades.

-"Qui est avec nous ?" ai-je miaulé avec détermination. 

Les chats se regardaient entre eux, conscient que cela changerait leurs vies pour toujours. Plusieurs groupes se formèrent alors. Un groupe qui était complètement pour, un groupe qui était complètement contre et un dernier qui réfléchissait encore. Zelda était allée convaincre le groupe de chats qui hésitait pendant que moi, je suis allée prendre les noms des chats qui voulaient bien nous suivre.

-"Comment vous appelez-vous?

- Je me nomme Ciel et je suis partant pour faire équipe avec vous.

- Mon nom est Missi, elle c'est Lylie, toujours collée à Shushi, dit-elle en me désignant de la queue les deux amoureux, je pense qu'elle va bientôt attendre des petits. Et là, ce sont Nuit, Lune et Moustache qui sont des frères et sœur. Elle est enceinte de Patapon, son compagnon, me dit-elle en caressant le ventre plein de Lune.

- Je... je suis Zatopèke et voici mon frère Potemkine. Notre mère, c'est Lune et nos frères sont là-bas mais ont dirait qu'ils hésitent encore, me dit-il en désignant deux chats 

côte-à-côte dans le groupe hésitant. A côté de mon frère, celui qui est tacheté, il y a Félicie. C'est sa compagne.

- Moi, c'est Ronce. Voici Grizzli, mon père et son meilleur ami, Coussi. 

- Je m'appelle Guépard et voici ma compagne, Pierre. Elle attend des petits et j'aimerais qu'elle soit en sécurité.

- J'ai essayé d'en convaincre un maximum, me dit Zelda en me rejoignant, mais je n'ai même pas pu parler avec ceux qui ne voulaient pas pour essayer de les convaincre.

- Ce n'est pas grave, il faut respecter leur décision. Comment s'appellent ceux que tu as convaincus?

- Je te présente Flamme, Flocon, Léopard, Félicie, Nuage et Neige, miaula-t-elle en me montrant les chats un par un.

- Enchanté camarades. Merci de nous avoir fait confiance et merci Zelda de les avoir convaincus. Vous êtes maintenant dans un lieu sûr entouré de chats de confiance".

Il se faisait tard et nous devions trouver un endroit où faire notre camp et aussi trouver à manger. Nous étions en train de partir quand soudain, un miaulement de détresse résonna derrière nous. Nous nous sommes retournés et avons vu un chat borgne au pelage gris couvert de griffures.

-"Que t'est-il arrivé?" demanda Moustache suivit de Potemkine qui portait déjà des toiles d'araignée. Je pense que nous avons trouvé nos guérisseurs. Ce petit est très rapide et très réactif, ce sera un bon guérisseur. Zelda m'a alors regardé, d'abord surprise de voir un chat qui hésitait il y peu nous demander de l'aide, puis compris à quoi j'étais en train de penser et hocha la tête d'un air amusé.

-"J'ai réfléchi à ma décision et je me suis rendu compte que cela pouvait être plus pratique pour moi de me faire soigner pour mon œil qui a commencé à s'infecter il y a déjà une lune et quand j'ai dit aux autres que j'étais revenu sur ma décision, ils m'ont menacé et m'ont traité de cervelle de souris. J'ai alors montré les crocs en leur disant que c'était ma vie et que je voulais vivre en paix et avec un œil désinfecté. Soudain j'ai senti des griffes me lacérer le dos et les pattes. J'ai essayé de me débattre, en vain. Finalement, j'ai réussi à m'échapper et j'ai alors couru vers vous. Voulez-vous bien m'accepter malgré mon handicap? Au fait, je m'appelle Nœinœil".

J'ai alors hoché la tête en signe de "oui" et vit Potemkine me regarder du côté de son visage qu'il avait caché depuis le début. Je vit alors qu'il était lui aussi borgne et me rendit alors véritablement compte de leur état de santé à tous. Potemkine n'a que six lunes ! Comment cela a-t-il pu arriver? Je me suis alors frottée contre lui pour le rassurer avant de reprendre la route.

Nous étions tous arrivés devant ma "maison" en ruine. J'ai alors décidé de commencer à donner les rôles. 

-"Vu que c'est Zelda et moi qui avons eu cette idée, je pense que je devrais être la chef de ce Clan et Zelda le lieutenant. Cela vous convient-il?" Tous hochèrent la tête mais quelques un ne semblait pas trop apprécier le fait que je me proclame chef. Il faut que ce soit moi ! Je connais les règles et les coutumes des Clans sur le bout des doigts ! Enfin des pattes.

-"Moustache, ai-je demandé, j'ai remarqué tout à l'heure que tu avais l'air de savoir comment t'y prendre avec le chat blessé. Connais-tu des herbes et autres pour guérir? 

- Oui. Avec Potemkine, nous nous entrainions à soigner et allions chercher des herbes et des graines, m'a-t-il miaulé avec un regard plein de fierté.

- Parfait. Alors Moustache, je te nomme guérisseur, ai-je miaulé solennellement pendant que plusieurs chats félicitaient ce dernier. Potemkine? Veux-tu suivre la voie de guérisseur?

- Ou...oui, miaula-t-il d'une petite voie.

- Alors tu seras l’apprenti de Moustache. Je te nomme alors...

- Puis-je garder mon nom? m’interrompit-il.

- Mais bien sûr. Donc je te nomme Potemkine, apprenti de Moustache. Mais sachez une chose, vous avez choisi de soigner les autres et de, bien évidemment, ne privilégier personne. Cela impliquera que vous ne devez pas avoir de petits" ai-je miaulé solennellement. Des miaulements indignés fusèrent de l'assemblée puis, petit à petit, s'évanouirent en miaulements de compassion et de compréhension face à cette règle. 

-"Lune et Pierre, ai-je continué, je vous nomme temporairement reines vu que vous portez des chatons.

- J'aimerais devenir reine définitivement, demanda Lune, je peux? J'aime m'occuper des chatons et je n'en suis pas à ma première portée. J'en ai déjà élevé deux.

- Eh bien si c'est ce que tu souhaites alors c'est accordé. Grizzli, Flocon et Coussi, ai-je continué, je vous nomme anciens car vous n'êtes plus en état (et n'essayez pas de le nier) de vous battre ou de chasser. Nous nous occuperons de vous comme il se doit. De vous comme des reines d'ailleurs. Zatopèke, je pense que tu veux être un guerrier fort et courageux n'est-ce pas ?

- Oh oui ! miaula-t-il avec conviction.

- Alors je te nomme apprenti. J'imagine que tu ne veux pas que je change ton nom n'est-ce pas? ai-je demandé, amusée en regardant Zatopèke qui me fit un signe affirmatif de la tête. Alors tu seras l'apprenti de... Léopard ! L’intéressé me regarda alors dans les yeux, inquiet.

- Comment ça apprenti de quelqu'un? Je dois faire quoi de lui? Le toiletter?

- Non, ai-je miaulé amusée. Tu dois lui apprendre à chasser et à se battre. Demain, je délimiterai nos frontières de chasse et vous apprendrez le code du guerrier.

- Un code ?

- On ne pourra pas chasser où l'on veut ?

- C'est ridicule".

Des miaulements fusèrent d'un peu partout et c'est Zelda qui rompit le vacarme.

-"Nous pourrons chasser où nous voulons cette nuit pour remplir notre ventre. Mais demain, nous établirons des frontières pour ne pas décimer le gibier et ne pas avoir des frontières trop grandes à surveiller. Nous devons chasser uniquement ce que nous sommes sûr de manger. Nous ne pouvons pas nous permettre de gaspiller !

- Surveiller des frontières ? Pour quoi faire ? demanda Shushi.

- Car il y a des chats errants qui voudront nous voler notre gibier ou même pire, nous attaquer !" miaula Zelda comme pour faire peur à des chatons.

Les chats comprirent nos décisions et allèrent dormir dans des nids de fortune, certains plus éloignés que les autres. Ils étaient peut être si seuls durant tant d'années qu'ils n'ont plus l'habitude d'être entourés de chats... me suis-je dit en regardant les chats solitaires.

Chapitre 2:Modifier

Pour ce Chapitre, je vais vous présenter les personnages:


Chef: Lynx (femelle très poilue, grise tigrée aux oreilles de lynx)

Lieutenant: Zelda (chatte brun tigré aux yeux vert-jaune)

Guérisseur: Moustache (chat noir avec une tache blanche sur le thorax) app: Potemkine (petit chat noir et blanc poilu et borgne)


Guerrier: Ciel (chat blanc aux pattes et à la queue tigré et aux yeux azur)

           Patapon (gros matou tigré à taches tigrées)

           Guépard (chat tacheté aux yeux ambrés)

           Nuage (chat blanc à grosses taches gris-bleu)

           Léopard (chat tacheté et à la queue tigré)

           app: Zatopèke (petit chat trapu tigré à tâches blanches)

           Nuit (chat d'un noir fascinant)

           Shushi (jeune chat blanc à taches tigrées)

           Missi (femelle siamoise)

           Neige (chatte blanche)

           Félicie (chatte noire et blanche)

           Lylie (femelle siamoise très poilue aux yeux verts)

           Flamme (jeune chat roux au nez écrasé)

           Ronce (chat brun tigré aux yeux verts)

           Nœinœil (matou gris borgne à l’œil bleu)

Reine: Lune (femelle noir) (pleine)

Pierre (chatte grise aux yeux bleus) (pleine)

Anciens: Grizzli (vieux matou roux au ventre et aux pattes blanches)

Flocon (vieille femelle blanche aux yeux jaunes)

Coussi (chat roux à poils longs incroyablement vieux)



J'espère que vous êtes contents de pouvoir mieux visualiser les chats maintenant ! ;)


Chapitre 3:Modifier

   Quand je me suis réveillée pour la première fois dans mon camp, ça m'a fait tout drôle ! Je me suis mise sur la grosse pierre qui m'avait servi le jour d'avant et ai commencé à appeler ceux qui n’étaient pas encore réveillés. Quand tout le monde fût assis en demi-cercle autour de moi et de Zelda qui était au pied de la pierre, je pu commencer à leur énoncer le code du guerrier.

-"Il y a plusieurs règles qui ne sont pas inscrites dans les quinze règles principales. Il en manque à peu près dix autres je crois..." Puis des miaulements indignés fusèrent d'un peu partout en même temps.

-"Cela fait vingt-cinq règles ! s'exclama Nuage.

- A peu près, elle a dit, donc il peut y en avoir plus ! renchérit Shushi.

- Au moins ça fait un peu d'ordre et c'est pour le bien de tous ces règles ! n'est-ce pas? miaula Lune en me regardant d'un air suppliant.

- Cela suffit ! ai-je miaulé suffisamment fort pour que tout le monde se taise et me regarde. On ne discute pas la parole du chef ! C'est d'ailleurs dans les règles ! Oui Lune, ai-je miaulé plus doucement mais suffisamment pour que tous les autres entendent, ces règles sont là pour nous protéger et pour mettre de l'ordre. Sans règles, ce serait n'importe-quoi. Les reines et les anciens mourraient de faim, les blessés les plus grave passeraient après les petits des guérisseurs même si ils n'ont rien, etc... Je pourrais continuer des heures durant mais nous avons autre chose à faire. Je vais vous les dire, les règles, et vous vous rendrez compte qu'il faut les respecter." ai-je miaulé après avoir regardé tous les chats autour de moi. Certains était fascinés par la justesse des lois et d'autres ne faisaient qu'écouter. Au moins ils écoutent et apprennent sans protester. ai-je pensé satisfaite.

Après leur avoir dit toutes les règles, je les ai alors conduits en dehors du camp pour aller délimiter notre futur terrain de chasse. Zatopèke était tout excité et Léopard ne pouvait le lui reprocher vu que lui-même était excité et que ses compagnons aussi. Nous avons alors décidé que notre terrain aurait : la moitié du marécage, le territoire des chevaux jusqu'à la route qui nous sépare des collines. En rentrant au camp, Potemkine s'est approché de moi et m'a demandé:

-"Mais, a-t-il commencé, dans les règles, le nom d'un chef doit commencer par Étoile et avoir neuf vies et le nom d'un apprenti par Nuage. Pourquoi on ne le fait pas?me demanda-t-il.

- Veux-tu vraiment que je te nomme Nuage de Potemkine? lui ai-je demandé l’œil malicieux. Ça ne sonne pas très bien si tu veux mon avis.

- D'accord mais et pour le guerrier et toi ? Enfin vous plutôt... miaula-t-il tête basse - Bien sûr mais il faut que les autres soient d'accord.

- Je vais aller leur demander !" s'exclama-t-il avant de foncer vers les guerriers épuisés du voyage pour délimiter le territoire. Quand il revint, il était tout fier et tout content. Je compris assez vite que tous les guerriers s'étaient soudain réunis pour que je donne de véritables noms.

-"Chats du Clan. Notre apprenti guérisseur m'a fait remarquer que nous n'avions pas de véritable nom de guerriers et que je n'avais pas mes neuf vies et mon nom de chef. Je vais alors vous appeler pour vous nommez, si vous le voulez. Ciel, approche, ai-je miaulé solennellement, veux-tu avoir un autre nom? Il hocha la tête, fier et noble. Alors, par les pouvoirs qui me sont conférés, je te nomme Œil du Ciel. Puisses-tu bien servir ton Clan". Tout le monde cria son nom. 

Puis j'ai renommé Nuage en Ciel Nuageux, Nuit en Nuit Noir, Léopard en Pelage de Léopard, Guépard en Cœur de Guépard, Neige en Pelage de Neige, Flamme en Plume de Flamme, Ronce en Patte de Ronce, Nœinœil en Œil Gris, Moustache en Brin de Moustache, Lune en Lune Noire, Pierre en Fleur de Pierre, Flocon en Flocon de Neige et enfin Coussi me demanda d'avoir Feu dans son nom alors je l'ai nommé Cœur de Feu car j'admire Coussi parce qu'il est sage, honorable, généreux et juste, comme le chef mythique: Étoile de Feu. Les autres chats, à part les apprentis, n'ont pas voulu changer de nom. Peut être veulent ils garder en tête le fait qu'ils n'étaient que des chats errants sans honneur et sans lois...  ai-je pensé, émue. J'ai été étonné que Zelda ne veuille pas changer de nom mais je me suis dit qu'elle ne voulait peut être pas oublier qui lui avait donné ce nom.

Après cette assemblée très spéciale, je me suis rendu avec les guérisseurs à la Source de Lune pour recevoir mes neufs vies et mon nom mais aussi pour montrer et expliquer aux guérisseurs comment cela fonctionne et quand il faut y aller pour communier avec nos ancêtres. Je ne suis pas sûre que cela va fonctionner, nous n'avons pas d’ancêtres ici... ai-je alors pensé quand nous avions franchit la frontière qui nous séparait des landes. Arrivé à la Source, j'ai alors expliqué aux guérisseurs comment communier et quand il faut venir.

-"Donc je vous dis à tout de suite !" ai-je miaulé gaiement avant de laper la surface argentée et de m'endormir profondément. 

Quand je me suis réveillée, je me suis retrouvée en bas d'un énorme rocher au milieu de quatre grands et majestueux chênes. Sur le rocher, une brume de poussière d'étoile recouvrait des silhouettes de chats. J'ai mit du temps à reconnaître que c'était des chats du Clan des Étoiles. Quand j'ai voulu leur poser des tonnes et des tonnes de question, des chats ont déboulé dans la petite clairière, entre deux chênes. Je reconnut alors mes deux guérisseurs, un peu maladroit.

-"Où sommes nous? me demanda Potemkine, apeuré.

- Nous sommes aux Quatre Chênes. C'est l'un des endroits les plus importants dans les Clans mais il n'est pas à côtés de chez nous. En conséquence, nous ne pouvons pas y aller.

- Et qui sont ils? demanda Brin de Moustache.

- Je pense qu'ils peuvent te répondre, ai-je miaulé, amusé.

- Nous sommes des chats du Clan des Étoiles, ont-ils dit tous en même temps. Nous veillons sur les vivants pour les protéger des ténèbres. Nous avons vu que tu mettais du cœur dans le rôle du chef. Nous avons vu la sagesse, la justesse et la gentillesse qui emmenaient de ton cœur et de ton âme. Nous avons donc décidé de t'accorder tes neuf vies et ton titre de chef. En conséquence, ton Clan est admis et deviens maintenant, un Clan à part entière et accepter du Clan des Étoiles".

Les guerriers des étoiles se sont approchés de moi sous les yeux écarquillées des deux guérisseurs. Je ne me suis pas souvenu de leurs noms mais une chose était sur: j’étais fier.

C'était le plus beau jour de ma vie je pense. Premièrement le Clan que, certes, j'avais construit il y avait à peine 2 jours, était maintenant reconnu par le Clan des Étoiles et deuxièmement, les Clans existaient pour de vrai ! Le Clan des Étoiles était la preuve irréfutable que les Clans existaient.

Le premier chat des étoiles s'est approché de moi et les autres se sont mis en demi-cercle autour de moi. 

-"Avec cette vie, je te donne le courage. Utilise-la pour défendre ton Clan".

Quand le guerrier des étoiles m'a donné ma vie, une douleur si grande m'a envahie que j'ai tressailli. J'ai eu tellement honte de tressaillir devant eux que mes oreilles ont commencé à chauffer.

-"Avec cette vie, je te donne la justice. Utilise-la afin de juger les actes de tes semblables".  Là encore, j'ai eu une énorme douleur m'envahir mais cette fois, j'ai gardé mon calme et n'est pas tressailli.

-"Avec cette vie, je te donne la loyauté. Utilise-la pour guider ton Clan dans les moments les plus dur.

- Avec cette vie, je te donne l'énergie infinie. Utilise-la afin d'accomplir tes devoirs de chef.

- Avec cette vie, je te donne la bienveillance. Utilise-la pour veiller sur ton Clan.

- Avec cette vie, je te donne le bon sens. Utilise-la pour former les plus jeunes du Clan.

- Avec cette vie, je te donne la compassion. Utilise-la pour traiter les anciens, les malades et les plus faibles". A ma grande surprise, cette vie ne m'a pas coûté un gigantesque effort pour ne pas tombé dans les pommes à cause de la douleur, mais, cette fois, c'était une vague de chaleur qui m'a envahie. J'ai essayé d'en profiter un maximum car je savais que les autres n'allait pas être comme celle-ci.

-"Avec cette vie, je te donne l'amour. Utilise-la pour tous les chats qui te sont chers". Pour cette vie là, j'ai pensé avoir la même chaleur mais au lieu de ça, j'ai eu la plus grosse douleur depuis le début de cette cérémonie. A cause de la surprise, j'ai faillit tressaillir.

-"Avec cette vie, je te donne la noblesse, la certitude et la foie. Utilise-la afin de diriger ton Clan en respectant la volonté du Clan des Étoiles et du code du guerrier".

Quand le dernier chat s'est reculé, je me suis écroulée par terre, épuisée et endolorie par toutes les douleurs reçue. Comme de bon guérisseurs, Brin de Moustache et Potemkine ont accouru vers moi pour me lever. Les guerriers des étoiles se sont alors prosternés devant moi pour me féliciter. J'ai alors utilisé mes dernières forces pour garder la tête haute. Les chats se sont regardé et ont crié mon nouveau nom.

-"Étoile du Lynx ! Étoile du Lynx ! Étoile du Lynx !" Même les guérisseurs ont repris le cris.

Puis, les guerriers étoile ont commencé à se dissiper, puis à disparaître complètement.

Quand nous nous sommes réveillés, nous étions de retour à la Source de Lune et les guérisseurs me regardaient, fasciné, plein d'étoiles dans les yeux. Nous nous sommes mis en route et Brin de moustache m'a confié qu'un autre guerriers étoiles, qui était sans doute un guérisseur, était venu les voir pour leur donner des informations sur les herbes, graines et autres que les guérisseurs doivent apprendre. Puis Potemkine, avec sa voie fluette, m'a raconté ce que le guérisseur des étoiles lui avait dit exactement.

-"Il m'a dit qu'il viendrait souvent nous voir en rêve pour nous enseigner ce qu'il sait. Et que, si il avait une prophétie à faire passer, il me l'a dirait à moi !" m'a-t-il miaulé si fier de lui que son poitrail bombé faisait presque sa taille. 

Quand nous sommes rentrés au camp, il avait changé. Les nids n'était presque plus à découvert, il y avait des tanières, une pour les reines, une pour les guerriers, etc... Je suis allée voir Zelda pour lui demander ce qui c'était passé.

-"Mais c'est fabuleux ! Qui à pensé à ça?

- Des chats recouverts de poussières d'étoiles sont venus nous dire comment faire ! C'était incroyable ! Ils ont construit, avec un peu de notre aide, la tanière des apprentis et ils nous ont dit de faire pareille ! Ils nous ont appris comment faire. Ils m'ont dit que tu reviendrais en tant que vrai chef. Donc tu t'appelles autrement? Comment t'appelles-tu?"

Au lieu de lui répondre, j'ai préféré faire une assemblée du Clan. J'avais des choses importantes à leur dire et à leur apprendre.

-"Chat du Clan ! Je vais faire une assemblée du Clan. Que tous les chats en âge de chasser viennent autour du Grand Roc ! ai-je appelé fort pour que tous m'entendent. J'ai des choses importantes à vous dire ! Premièrement, je ne m'appelle plus Lynx. Je suis désormais votre chef officiel. Le Clan des Étoiles m'a accordé mes neuf vies et m'a donné mon nouveau nom de chef: Étoile du Lynx ! ai-je miaulé fièrement, puis tous reprirent mon nom. Deuxièmement, les chats qui vous ont aidé sont des guerriers du Clan des Étoiles. Ce sont la preuve qu'ils existent alors croyez en eux et ils vous protégeront. Troisièmement, j'ai décidé de raconter l'histoire des Clans seulement à mon lieutenant pour que les chefs qui dirigeront ce Clan sauront les faiblesses et les points forts de chaque Clan ainsi que leurs secrets. J'ai choisi de ne le dire qu'à mon lieutenant pour ne pas qu'il y ait des chats un peu trop bavard qui fassent fuiter nos connaissances. Quatrièmement et dernièrement, chaque Clan à un nom. Pourquoi pas le nôtre? J'ai décidé de nommer ce Clan ! Nous vivons entouré de briques, de glaise. Nous sommes entouré de pierres ! Nôtre Clan se nommera le Clan des Pierres !"

Tous reprirent le nom du Clan. Tous étaient heureux de faire partit d'un Clan. De mon Clan. J'ai alors levé les yeux vers La Toison Argenté et envoyé une prière silencieuse. Je jure de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour protéger le Clan. Je prendrais soin de lui et de mes camarades au péril de mes vies.


Chapitre 4:Modifier

   Je me suis réveillé et je suis allé sur le Grand Roc pour répartir les patrouilles.

-"Zelda, j'aimerais que tu guides une patrouille sur notre frontière des landes. Tu peux choisir qui tu veux". Zelda à hocher la tête et est partit entourée de Pelage de Neige, Œil du Ciel, Patapon et de Ciel Nuageux. Zelda est de plus en plus proche d’Œil du Ciel. ai-je pensé amusé. 

-"Cœur de Guépard, j'aimerais que tu diriges une patrouille vers notre frontière du marais. Emmène qui tu veux". Il est partit accompagné de Nuit Noire, Patte de Ronce et de Missi. Tiens donc, Patte de Ronce se rapproche beaucoup de Missi... Mais elle n'est pas d'accord on dirait... Pauvre Patte de Ronce.

-"Pelage de Léopard, j'aimerais que tu diriges la patrouille de chasse. Emmène qui tu veux". Il est alors partit avec son apprenti, Shushi, Félicie et Lylie.

Alors que je descendait le Grand Roc, un cri de douleur déchira le camp. Patapon, qui venait de sortir du camp se retourna et se précipita vers la pouponnière. Lune Noire ! ai-je pensé avec horreur. Tous les scénarios les plus horribles était en train de me passer par la tête. Patapon doit avoir aussi les voir... Mais heureusement, Brin de Moustache, qui s'était introduit dans la pouponnière, n'avait aucune peur dans les yeux et parla calmement à Patapon. Ce dernier ouvrit alors grand les yeux et sauta partout, heureux. Lune Noire va mettre bas ! Nous allons avoir nos premiers chatons ! Mais dès que Patapon quitta Brin de Moustache, le visage du guérisseur se tordit d'angoisse et de peur. Le guérisseur n'avait apparemment jamais aidé une reine à mettre bas. Quand je suis entrée dans la pouponnière pour soutenir Brin de Moustache et Potemkine qui était entré en même temps que moi, une brume de poussière d'étoile se massa entre Lune Noire et Brin de Moustache. Avec émotion, je reconnu Petite Feuille, l'ancienne guérisseuse du Clan du Tonnerre qui était très proche avec Étoile de Feu. Elle passa son regard tendre sur les guérisseurs et leurs prit les pattes. Je compris alors qu'elle allait leurs apprendre comment faire. Je crois que je dois les laisser faire. ai-je pensé en regardant, avant de partir, Petite Feuille. 

Quelques minutes plus tard, Brin de Moustache et Potemkine ressortir, épuisé. Potemkine tremblait d'effroi à cause de ce qu'il venait de voir. Patapon et moi entrèrent en même temps dans la pouponnière. Fleur de Pierre, qui se trouvait à côté de Lune Noire, était anxieuse et mal alaise. Elle a sans doute peur de sa mise bas. Lune Noire avait trois chatons qui commençaient déjà à téter les mamelles de leur mère.

-"Ce sont trois femelles. Ça doit te faire plaisir d'avoir enfin des femelles Lune Noire ! Tu n'as eu que des mâles à ce que je sache, s'enquit Brin de Moustache en regardant ses nièces avec tendresse.

- Comment vas-tu les nommer? ai-je demandé à Lune Noire tandis que Potemkine se frottait à ses sœurs. 

- Je ne sais pas encore. Je crois que la blanche avec les tâches gris-bleu, je vais l'appeler Petite Pluie. Les autres je ne sais pas". Tandis qu'elle léchait Petite Pluie et lui répétait son nom, une des femelles sortit en criant de douleur de derrière sa mère. Lune Noire se retourna, tout de suite alertée, et poussa un cri apeurée en voyant la queue de sa fille. Sa queue était complètement détruite, comme si tous les os de sa queue s'étaient mis dans une autre position que la norme. Les guérisseurs regardèrent plus attentivement sa queue et répondirent qu'ils ne pouvaient rien faire, que c'était une mal formation de la queue. Lune Noire fondit en larme, serrant si fort sa fille dans ses pattes qu'on ne la voyait presque plus.

-"Pourquoi? miaula-t-elle en détresse. Pourquoi nous infliger cela?" Patapon entra alors, en trombe, et laissa échapper un cri horrifié devant la queue déformée. Il lécha alors la tête de sa fille et se serra contre sa compagne.

-"Sa queue me rappelle les branches sous lesquelles je dormais quand j'étais chatons. J'aimerais qu'on l'appelle Petite Branche. Cela te convient-il, mon amour? demanda-t-il à sa compagne, anxieux pour l'avenir de sa fille et de la réponse de sa compagne.

- Si tu veux, répondu-t-elle, attristée. J’espère qu'elle sera heureuse en tant que guerrière et qu'elle trouvera un compagnon qui l'acceptera telle qu'elle est.

- Et l'autre? ai-je demandé, mal alaise, pour changer de sujet. Comment allez-vous l'appeler?" C'est Lune Noire qui répondit, essayant tant bien que mal de se changer les idées.

-"J'aimerais l'appeler Petite Tempête. Son pelage noir avec ses rayures blanches me rappellent les tempêtes qui ont recouverts le Lac, il y a longtemps de..." Avant qu'elle ne puisse finir sa phrase, un vacarme et des miaulements étonnés se firent entendre à l'entrée du camp. Je suis alors sortie de la pouponnière pour voir ce qui se passait et j'ai alors aperçu la patrouille que j'avais envoyé, dirigée par Zelda, entourer des chats inconnus de tous.

-"Nous les avons trouvé dans notre territoire, m'apprit Ciel Nuageux. Ils nous ont dit qu'ils voulaient faire partie de notre Clan, renifla-t-il.

- C'est vrai ! s'emporta la chatte couleur crème. Nous ne pouvons plus survivre toute seule ! De nombreux chats errants méchants nous ont attaqué et à cause d'eux, nous n'avons nul part où aller. Je vous en supplie, acceptez nous !" fini-t-elle par supplier. J'ai alors regardé mes chats et j'ai vu que la plus part avait pitié d'eux, comme si cela les ramenait à quand ils étaient dans la même situation. Les chats d'accord pour qu'ils viennent me regardèrent alors, les yeux presque aussi suppliant que ceux des nouveaux arrivants. 

-"Comment vous appelez-vous? ai-je commencé, impassible. 

- Je m'appelle Sable, miaula calmement la femelle crème qui s'était emporté il y avait peu. Voici Printemps, me dit-elle en me pointant de la queue une chatte blanche à grosses tâches grises. Et elle c'est Automne sa sœur, miaula Sable en me montrant une femelle rousse, presque rouge. Nous ne vous voulons aucun mal et nous ne sommes pas des espionnes des chats errants si c'est ce que vous pensez".

Humm, perspicace. ai-je pensé. En regardant les autres chats, tous avaient été conquis et voulaient d'elles.

-"Si vous voulez intégrer notre Clan, il vous faudra faire des choses que vous n'avez sans doute jamais fait, respecté notre code et protégé le Clan au péril de votre vie. Êtes vous d'accord avec ça?" Les chattes se sont regardés et la première à dire son consentement fût Automne. 

-"Oui, je vous suivrais, je vous obéirais et protègerait ce Clan au péril de ma vie". miaula-t-elle si sûr d'elle que tous les chats furent étonnés et plein de respect pour cette chatte qui était apparemment une battante. Impressionnée par son courage, je ne pouvais qu'accepter. Mais je voulais entendre les autres femelles.

-"Et vous? ai-je miaulé à l'intention des deux autres femelles. Promettez-vous de suivre nos coutumes et de protéger le Clan au péril de votre vie?

- Oui, promirent-elles, assurées. Nous le promettons".

- Alors par les pouvoirs qui me sont conférés, je vous nomme officiellement guerrières du Clan des Pierres. Sable, approche. J'ai remarquée ton tempérament assuré et ton fort caractère. Je te nomme alors Tempête de Sable. Tu es maintenant une guerrière à part entière. Automne, approche. J'ai remarquée ton caractère virevoltant. Je te nomme alors Feuille d'Automne. Tu es maintenant une guerrière à part entière. Printemps, approche. J'ai remarqué ton caractère timide est charmant. Je te nomme alors Fleur du Printemps. Tu es maintenant une guerrière à part entière. Nous vous accueillons dans nos rangs. Puissiez-vous bien protéger votre Clan.

- Tempête de Sable ! Feuille d'Automne ! Fleur du Printemps !" crièrent les chats autour d'elles. Les trois intéressées relevèrent leurs têtes, fièrent. 

***


    Cela faisait maintenant 6 lunes que Tempête de Sable, Fleur du Printemps et Feuille d'Automne était avec nous. Elles s'étaient très bien intégrés, surtout Fleur du Printemps qui conquit les cœurs de tous avec son air timide et un peu tête en l'air mais mignon à souhait, et les chatons de Lune Noire et de Fleur de Pierre devait être nommées apprentis. Zatopèke était devenu un bon guerrier. Les chatons de Fleur de Pierre était nés une demi-lune après ceux de Lune Noire. Zelda est tombée enceinte d'Œil du Ciel, Lylie est enceinte de Shushi et Félicie de Pelage de Léopard. Les petits de Fleur de Pierre se nomment Petit Tacheté, un petit mâle avec le même pelage que son père, Petite Blanche, une petite femelle blanche, et Petite Bleue, une autre femelle gris-bleu. Mais ils ne garderont pas ses noms plus longtemps. Je me suis levé de mon coin ensoleillé et me suis assise sur le  Grand Roc.

-"Que tous les chats qui sont en âge de chasser se rapprochent du Grand Roc pour une assemblée du Clan !" Tous se sont rapprochés et les mères des chatons se précipitèrent vers leurs chatons pour les toiletter.

-"Raah c'est bon maman ! Je ne suis plus un chaton !" râla Petite Branche. Elle ne s'était pas très bien intégré au clan car le fait que tout le monde ai pitié d'elle l'insupportait, ce qui la rendit désagréable. 

-"Je pense qu'il est temps de faire deux choses très importantes. Zelda, ai-je miaulé avec douceur en la regardant avec amitié, je pense qu'à cause de tes chatons à porter tu ne peux plus remplir tes fonctions de guerrière et surtout de lieutenante, n'essaye pas de le nier ou de me contredire. Pour te remplacer temporairement, je vais nommer Œil du Ciel car c'est un guerrier qui saura gérer un Clan et parce que tu l'as choisi comme compagnon et je te fais entièrement confiance. Alors je te fais confiance pour choisir un compagnon compétent".

Plusieurs chats vinrent féliciter le lieutenant temporaire."Mais ce n'est pas la seule chose que je voulais faire. Il me semble que six chatons ont grandis et qu'ils doivent apprendre l'art d'enlever des tiques, n'est-ce pas?" ai-je demandé aux futurs apprentis, l’œil malicieux. Bien, puis ce que vous voulez tant apprendre cet art, je dois vous nommez apprentis. Petite Tempête, approche. Moi, Étoile du Lynx, chef du Clan des Pierres j'en appelle au Clan des Étoiles pour qu'il se penche sur ce chaton. Elle a atteint six lunes et elle est maintenant digne de devenir apprentie à son tour. Petite Tempête, es-tu prête à suivre une formation de guerrière et de suivre notre noble code?

- Oui, miaula-t-elle, les yeux emplis de fierté. - Alors par les pouvoirs qui me sont conférés, je te nomme Nuage de Tempête et ton mentor sera Ciel Nuageux". Ciel Nuageux s'approcha de sa nièce qui était maintenant son apprentie et lui toucha le museau. 

-"Petite Branche, approche. Moi, Étoile du Lynx, chef du Clan des Pierres j'en appelle au Clan des Étoiles pour se pencher sur ce chaton. Elle atteint six lunes et elle est maintenant prête à devenir apprentie à son tour. Petite Branche, es-tu prête à suivre une formation de guerrière et de suivre notre noble code?

- Bien sur, miaula-t-elle avec désinvolture. 

- Alors par les pouvoirs qui me sont conférés, je te nomme Nuage de Branche et ton mentor sera Patapon". Patapon s'approcha de sa fille et lui toucha le museau.

-"Pourquoi avoir mis père et fille ensemble? me murmura Zelda.

- Car j'ai envie qu'elle se sente bien dans son apprentissage et que son mentor ne lui fasse pas faire des choses qu'elle est incapable de le faire à cause de sa queue". lui ai-je murmuré.  Nuage de Pluie s'est retrouvée avec Œil du Ciel, Nuage Tacheté avec Pelage de Léopard, Nuage Bleu avec Tempête de Sable et Nuage Blanc avec Pelage de Neige.    Le lendemain, je suis allé sur le Grand Roc pour répartir les patrouilles.

-"Œil du Ciel, j'aimerais que tu diriges une patrouille vers notre frontière des landes. J'aimerais que tu emmène ton apprentie, bien évidemment, Pelage de Léopard et son apprenti et Patapon et son apprentie. Pelage de Neige, tu dirigeras une patrouille de chasse avec ton apprentie, Tempête de Sable et son apprentie et Œil Gris. Je dirigerais une patrouille sur notre frontière du marais avec Plume de Flamme, Patte de Ronce, Missi et Nuit Noire. Ceux que je n'ai pas appelé, vous pouvez vaquer à vos occupations ou allez chasser mais au moins à deux. Ne sortais jamais tout seul du camp".

Nous sommes alors allé patrouiller la frontière. Tous se passait bien, nous avons renouvelé notre marquage quand soudain, une forte odeur de chat errant imprégnait le sol boueux des marécages.

-"Ils sont deux, nous prévint Patte de Ronce. Un mâle et une femelle. Ils vont vers notre camp ! 

- Vite il faut y retourner !" ai-je miaulé affolée.

Dès que nous sommes rentrés au camp, il y avait déjà les intrus au centre. Les chats qui était resté au camp les encerclaient et feulaient, les poils hérissés. Tandis que ma patrouille rejoignait les autres, je me suis postée sur le Grand Roc, les poils hérissés.

-"Qui êtes-vous? Qui vous a permis de venir ici? Que venez-vous faire ici? ai-je demandée, menaçante.

-Nous... commença le mâle. Nous ne voulons faire de mal à personne. Ma compagne et moi voulons avoir des petits mais nous ne voulions pas les avoir chez eux et donc nous avons décidé de venir chez vous pour qu'ils grandissent dans un endroit plus paisible que là-bas.

- Qui sont eux? Où est là-bas? ai-je demandée, de plus en plus intriguée par leur histoire.

- Eux, ce sont des chats errants méchants qui ne veulent que le pouvoir sur tout. Là-bas, c'est là où ils vivent. C'est de l'autre côté de la rivière, près du marais". Encore cette histoire de méchants chats errants... Il faudrait peut être que j'agisse pour ne plus avoir tous les chats du monde qui viennent s'incruster dans mon Clan un par un ! ai-je pensée, un peu agacée.

-"Bon, vous ne me paraissez pas méchants et vous avez besoin d'aide. Nous voulons bien vous accueillir si vous promettez de faire ce que l'on vous dit et de défendre et protéger le Clan au péril de votre vie. Promettez le vous?

- Oui, je vous le promet, déclara haut et fort la femelle qui accompagnait le mâle.

- Ou... Oui je le promet... miaula plus timidement ce dernier.

- Bien, alors en vertus des pouvoirs qui me sont conférés par le Clan des Étoiles, je vous nomme guerrier du Clan des Pierres. Maintenant, dites moi vos noms.

- Je me nomme Zoé, répondit la chatte noire.

- Et... Et moi Maho... miaula le chat siamois au longs poils et aux yeux couleur saphir.

- Alors Zoé, tu t'appelleras désormais Plume de Corbeau. Maho, tu t'appelleras Longs Poils". Les chats hésitèrent à scander leurs nouveaux noms mais au bout d'un moment gênant, les chats se mirent petit à petit à les miauler, et ce de plus en plus fort.



Chapitre 5:Modifier

Pour ce Chapitre, je vais faire comme le Chapitre 2:


Chef: Étoile du Lynx (chatte imposante, gris tigré très poilu aux oreilles de lynx)

Lieutenant: Zelda (femelle brun tigré aux yeux vert-jaune)

En remplacement : Œil du Ciel

Guérisseur: Brin de Moustache (matou noir avec une tâche blanche sur le thorax)

app: Potemkine (jeune chat noir et blanc très poilu borgne)

Guerrier: Œil du Ciel (chat siamois aux pattes et à la queue tigré et aux yeux azur)

app: Nuage de Pluie (petite chatte blanche avec des tâches gris-bleu)

Patapon (gros matou blanc avec de grosses tâches tigrés)

app: Nuage de Branche (jeune femelle brune et à la queue déformée et noire)   

Pelage de Léopard (mâle au pelage moucheté aux pattes et à la queue tigrées)

app: Nuage Tacheté (jeune chat tacheté aux oreilles noires et aux yeux verts)

Pelage de Neige (femelle blanche)

app: Nuage Blanc (petite femelle blanche et aux yeux ambrés)

Œil Gris (matou gris borgne et à l'unique œil bleu)

Nuit Noire (chat d'un noir très profond)

Ciel Nuageux (matou blanc à grosses tâches gris-bleu)

app: Nuage de Tempête (jeune chatte noire à rayures blanches)

Fleur du Printemps (femelle blanche à grosses tâches grises)

Feuille d'Automne (chatte très rousse)

Tempête de Sable (chatte crème)

app: Nuage Bleu (petite femelle gris-bleu)

Longs Poils (mâle siamois à longs poils)

Cœur de Guépard (matou tacheté aux oreilles noires)

Shushi (mâle blanc à grosses tâches tigrées)

Patte de Ronce (chat brun tigré aux yeux ambrés)

Plume de Flamme (jeune matou roux au nez écrasé)

             Missi (chatte siamoise)

Fleur de Pierre (femelle grise aux yeux bleus)

           Zatopèke (petit mâle trapu tigré à tâches blanches)


Reine: Lune Noire (femelle noire)


            Félicie (chatte noire et blanche) (pleine)


            Lylie (chatte siamoise très poilues) (pleine)


            Plume de Corbeau (chatte noire aux yeux ambrés) (pleine)


            Zelda (mère de Petite Fleur petite femelle brun tigré aux yeux azur, Petite Aile petit

                         chat blanc aux yeux vert-jaune, Petite Plume petit mâle siamois aux pattes et à la queue

                         tigrées) 


Ancien: Cœur de Feu (très vieux matou roux à poils longs)


               Flocon de Neige (vieille femelle blanche aux yeux ambrés)


               Grizzli (vieux matou roux aux pattes et au ventre blanc)


Et voilà ! Oui Zelda est déjà mère,Potemkine est devenu guérisseur et il y a deux autres reines mais c'est parce qu'entre temps, le temps à avancé et du coup je voulais pas mettre au tout début du prochain Chapitre que, patati et patata sinon ça risquait de vous embrouiller. Donc voilà.


Chapitre 6:Modifier

   Cela faisait maintenant longtemps que Plume de Corbeau et Longs Poils s'était incrusté dans notre camp et Plume de Corbeau est tombée enceinte. Je suis assez contente du fait que mon Clan s'agrandisse et que de plus en plus de chat vont être habitué aux règles et coutumes de la vie du Clan. Il y a juste un petit bémols: les chats errants. Il y en a de plus en plus et il y a beaucoup de jeune chat. Je pense que leur chef doit leur demander de faire le maximum de chaton pour être encore plus puissant. Mais bon... ce n'est pas grave tant qu'ils ne nous embête pas et puis nous allons avoir de nouveaux apprentis !

Je me suis levé de mon nid, puis je suis sortie de ma tanière. Tout le monde était debout et Œil du Ciel faisait déjà les patrouilles. 

-"Désolé de m'être réveillé aussi tard. Qui as-tu envoyé pour les patrouilles frontalière?

-"J'ai envoyé Longs Poils, Pelage de Neige, son apprentie et Feuille d'Automne pour la frontière des landes. Comme d'habitude, j'ai envoyé plus de chat pour la frontière du marais. J'ai préféré n'envoyer qu’exclusivement des guerriers aguerris. J'ai donc envoyé Cœur de Guépard, Shushi, Missi, Patte de Ronce, Nuit Noire et Fleur du Printemps.

- Missi fait énormément de progrès pour la chasse, lui ai-je fait remarquer. Tu aurais pu la mettre dans une patrouille de chasse. Tu l'as emmené pour qu'elle soit avec Patte de Ronce n'est-ce pas?

- Oui, m'a-t-il miaulé en regardant Zelda. Le fait qu'il attende tellement pour qu'elle soit d'accord pour être sa compagne me fend le cœur. Je n'imagine plus ma vie sans Zelda. Ça doit être dur pour lui, il est tellement amoureux d'elle et elle si peu..." Il laissa sa phrase en suspens et j'ai alors décidé de faire les patrouilles de chasse.

-"Ciel Nuageux, prends ton apprentie, Fleur de Pierre, Tempête de Sable et son apprentie avec toi et aller chasser dans le marais. Je guiderais une autre patrouille de chasse vers les landes. Pelage de Léopard et Patapon, prenez vos apprentis et suivez moi".

Nous étions à présent à côté du pont cassé et Pelage de Léopard apprenait à pécher a son apprenti. Patapon, quand à lui, essayait avec se fille d'attraper un lapin qui était en train de leur filer entre les pattes. J'ai décidé de leur donner un coup de pattes et, à nous trois, nous avons enfin réussi à attraper ce fichu lapin.

-"Eh bien ! miaula Patapon, essoufflé. Il nous aura donner du fil à retordre ! En tout cas, tes mouvements étaient parfait Nuage de Branche.

- C'est vrai, je te félicite, ai-je miaulé à l'intention de cette dernière. 

- Bravo ! miaula Pelage de Léopard. Tu as réussi ! Il est immense en plus, il nourrira deux ou trois chats à lui tout seul ! Je suis très fier de toi, dit-il en posant sa queue sur les épaules robustes de l'apprenti.

- Bravo Nuage Tacheté. C'est bien que tu saches chasser dans le Lac comme sur la terre ferme. Je pense que tous les apprentis devrait apprendre ça. Vous n'êtes pas d'accord? ai-je lancé à Patapon et à sa fille.

- Hum hum, sans façon, merci, répliqua l'apprentie, gênée. 

- Bon aller continuons. Nous n'avons pas attraper grand chose".     Et moi je n'ai attraper qu'un pauvre écureuil de rien du tout ! Reprends-toi Étoile du Lynx, reprends-toi ! ai-je pensée, contrariée contre moi-même.

Nous sommes aller vers les landes pour voir si il y aurait plus de proie et nous avions raison. Un fumet de pigeon me passa sous le nez. Je me suis mise alors automatiquement dans la position du chasseur, j'ai vérifié le sens du vent et avancé lentement vers ma futur proie. Malheureusement, le vent à tourner juste avant que je saute et le pigeon se tourna vers moi puis déploya ses ailes pour s'envoler. J'ai alors réuni toute mes forces et les ai mises dans mes pattes arrières et ai fait un bond prodigieux. Je me suis retrouvé sur l'aile du pigeon et je l'ai agrippée de toute mes forces. Les pigeon tomba à terre et j'ai pu le tuer. 

Pendant que j'enterrais mon pigeon dodu fraichement capturé pour le reprendre plus tard, une souris se mit à bouger dans le buisson à ma droite. Le vent soufflait vers la souris et elle me sentit immédiatement. Alors que je m’apprêtait à la poursuivre, Nuage de Branche se tenait un peu plus loin, attendant que la souris détale vers elle, dans la position du chasseur, parfaitement exécuté. La souris fonça vers l'apprentie, comme elle l'avait prédit, et elle l'acheva d'un coup de croc. Elle est bien meilleur que ses sœurs et beaucoup plus perspicace. Je devrais peut être la nommer guerrière... ai-je pensé en allant vers elle pour la féliciter.

-"Belle prise et belle tactique. C'est très impressionnant que tu puisses prévoir cela, en prenant en compte le vent et ce que la souris va faire. Je te félicite". Nuage de Branche était gêné de se faire complimenter par le chef mais elle n'en restait pas moins un peu désinvolte pour autant. Je me demande pourquoi elle est désinvolte. Désagréable, je sais pourquoi mais désinvolte... mais j'ai laissé ma pensé en suspens car les autres venaient vers nous avec leurs prises. Pelage de Léopard tenait une perdrix et un poisson, son apprenti une souris et son énorme poisson qu'il avait du mal à transporter et Patapon deux lapins. 

Quand nous sommes rentré au camp, l'autre patrouille de chasse n'était pas encore arrivée mais les patrouilles frontalière, elles, étaient là. Nous sommes allés déposer nos prises et Lune Noire s'est précipitée vers sa fille pour la féliciter. Pendant que Nuage de Branche essayait de s'échapper de l'emprise de sa mère, l'autre patrouille de chasse rentrait avec pas grand chose.

-"Vous n'avez pas attraper grand chose. Normalement il y a beaucoup de proie dans le marais.

- Nous n'avons pas eu beaucoup de chances, répliqua Œil du Ciel. La saison des neiges arrive à grands pas. Nous allons devoir nous habituer à manger de moins en moins.

- Tu as raison. Je pense que Nuage de Branche pourra devenir guerrière dans peu de temps. Elle fait énormément de progrès. Et puis tes petits doivent être nommés apprentis dans très peu de temps. Je vais demander à Patapon d'évaluer Nuage de Branche pour savoir si elle est prête à devenir une guerrière, comme ça je pourrai faire d'une pierre deux coups". Je me suis dirigée vers Patapon et j'attendis qu'il finisse sa discussion avec sa compagne et Zelda. Quand il eu finit, il s'est retourné et j'ai peu lui parler.

-"Patapon, est-ce que ta fille est prête à devenir guerrière? Elle est très avancée et les petits de Zelda doivent être nommé apprentis. J'aimerais le faire en même temps vois-tu?

- Hum je ne sais, hésita-t-il. Elle est encore jeune et je ne sais pas si elle sait très bien chasser toute seule...

- Et puis tu n'as pas trop envie que ta fille, sous prétexte que c'est une guerrière fasse des bêtises comme prendre des risques, n'est-ce pas? lui ai-je glissé.

- Non pas du tout, répliqua-t-il gêné. Elle sera responsable, j'en suis sûr. Mais je dois encore l'entrainer.

- Très bien. Alors les petits devront attendre. C'est bien comme ça". Je suis sortie du camp pour être un peu seule. Puis, j'ai entendu du bruit, un peu plus loin mais je n'ai pas reconnu l'odeur. Je suis allée voir de plus près et j'ai aperçu une énorme queue rousse qui fouettait l'air. Une peur grandissante envahit soudain mon cœur quand j'ai compris que c'était un renard et je ne savais pas quoi faire. Soit je retournais au camp pour prévenir les autres et le chasser mais le renard risquait de me suivre et de trouver le camp, ce qui était très dangereux, soit je l'affrontais mais il y avait beaucoup de chance que je m'en sortirais avec de grave blessure. J'ai décidé de faire un peu des deux: si je miaule assez fort avant d'attaquer, le renard aurait eu peur et les autres chats entendront mon cri et viendront m'aider. J'ai décidé de me mettre en hauteur pour l'attaquer, puis j'ai mis en place mon stratagème en espérant que ça marche comme prévu.

-"RROOOAAARRRR !" ai-je hurlée aussi fort que j'ai pu. 

Je me suis alors retrouvée sur la tête du renard qui était aussi surpris d'avoir entendu un hurlement que d'avoir un chat sur la tête. Il fit des mouvements brusque pour essayer de m'éjecter mais en vain, je tenais bon. Je me suis mise à griffer ses yeux frénétiquement pour l'aveugler. Puis, d'un coup de patte puissant, il m'éjecta par terre. J'ai eu le souffle coupé pendant un instant avant de me rendre compte qu'aucun chat n'était encore venu et que j'avais du sang qui me coulait sur la tête. Je me suis remise sur patte et je me suis mise en dessous de lui pour lui griffer le ventre. Grave erreur. Le renard, affolé n'avait qu'une solution qui pouvait avoir de grande chances d'être fatale pour moi. Il s'est alors couché sur moi. J'ai senti mes pattes se collées au sol, craquer un peu et mon museau se coller à la fourrure du renard et je ne pu plus respirer. 

Ma vision devenait flou et noire de plus en plus rapidement. J'ai alors senti ma vie m'échapper. Je me suis retrouvée dans une plaine avec quelques buissons. Un chat des étoiles se retrouvait devant moi et me souris.

-"Ai-je perdu une vie? Suis-je morte définitivement? ai-je demandé, inquiète, une boule au ventre.

- Oui, tu as perdu une vie mais tu dois recouvrer pour pouvoir revenir chez les vivants" m'a-t-il répondu avec calme et douceur. Je me suis alors assise en regardant ce qui se passait dans le monde des vivants, puis j'ai vu deux chats courir en dehors du camp dans ma direction. J'ai alors reconnu Œil du Ciel et son apprentie. Puis, une ombre m'interpella. J'ai alors reconnu Nuage de Branche, courir avec eux mais cachée pour ne pas se faire repérer. Je les ai alors vu combattre, tout les trois, le renard et Nuage de Pluie me tirer d'en dessous de ce dernier pendant que les deux autres attaquaient le renard à tour de rôle pour l'étourdir. J'ai alors sentie ma présence dans le Clan des Étoiles s'évaporer.

Quand j'ai ouvert les yeux, j'étais au côté de Nuage de Pluie qui était au bord des larmes. Je me suis relevée tant bien que mal mais mes pattes me faisait atrocement mal. Nuage de Pluie m'a assise et elle est retourner au combat. Les deux guérisseurs sont alors arrivés, des herbes plein la gueule. Il m'ont vu et Potemkine ne pu retenir un cri d'horreur et de stupeur en me voyant. J'ai alors regardé mes pattes et j'ai vu qu'elles était toutes un peu cassées. Les larmes était en train de monter mais je ne pouvais pas me le permettre. J'étais le chef de ce Clan et je devais les rassurer et les protéger. J'ai perdu l'une de mes vies... ai-je pensée avec horreur. Les renards sont décidément très dangereux. Quand les guérisseurs étaient en train de me donner des herbes répugnantes, les trois chats qui s'était battu avait tué le renard.

-"Merci d'être venu à mon secours, leur ai-je dis avec reconnaissance. Vous vous êtes très bien battu, apprenties. Nuage de Pluie, tu as pris un risque trop grand pour ton âge en lui griffant de près ses pattes. Il aurait riposter juste en levant la patte et t'envoyer valser. Je n'ai pas envie d'avoir la mort d'un apprentie sur le dos, lui ai-je dis malicieusement même si j'avais vraiment eu peur pour elle.

- D'accord Étoile du Lynx, me répondit-elle encore sous le choc. Quand je t'ai vu, j'ai pensée que... que...". Sa voie se brisa et elle fourra sa truffe dans ma fourrure. Je lui ai alors léché l'oreille puis, ils m'aidèrent à me relever. 

Quand nous sommes rentré, tout le monde vint pour leur poser des questions.

-"Qu'est-ce qui s'est passé?

- Vous l'avez tué?

- C'était quoi? Un chien? Un blaireau? 

- Un renard? Un rat?

- Vous êtes blessé?" Zelda se précipita vers Œil du Ciel, affolée. Elle se pressa contre son compagnon et leurs chatons accoururent pour lécher leur père. Puis Zelda me regarda de plus près et poussa un cri affolé. Elle commença à me lécher les pattes frénétiquement.

-"Ne t'inquiètes pas, ça va se remettre en peu de temps, ai-je dis en essayant de la réconforter. Nos guérisseurs vont faire leur possible pour me soigner". 

Les guérisseurs m'ont alors emmené dans leur tanière pour me soigner pendant que les autres écoutaient ce qui s'était passé. Brin de Moustache m'a donné des graines de pavot puis m'a mis avec l'aide Potemkine, une étrange substance gluante. A cause des graines de pavot, je me suis endormies et j'ai rêvée de choses étranges.

Dans mon rêve, j'étais au bord du Lac, sur une pierre. Le Lac était argenté et tout était paisible, les odeurs de gibier était partout, le vent était doux. Soudain j'ai entendu du bruit et une forte odeur de chat embauma l'endroit. Un matou blanc aux oreilles noires couvert de cicatrices sauta hors du buisson. Il se tapit et, en un éclair, me poussa dans l'eau. Il sauta à son tour et me griffa tout en essayant de me noyer. Je me suis débattu autant que j'ai pu et j'ai réussi à sortir de l'eau. Un écureuil et un papillon, grands comme des chats, me fixaient du regard avec douceur. Puis le chat m'attrapa par la peau du coup et me traina dans l'eau. Ma vision devint flou, mes poumons me brulait quand soudain, une lueur blanche enveloppa tout et me brula les yeux.Quand j'ai rouvert les yeux, je me retrouvait avec un chat étoiles et il me dit d'une voie solennelle, accompagné de l'écureuil et du papillon:

"Les pierres et les cicatrices doivent se battre. Mais si les cicatrices battent les pierres, alors le papillon, l'écureuil et les pierres s'effondreront et les clans tomberont."

Puis le chat et ses deux compères s'évaporèrent dans un nuage de poussière d'étoile.    Je me suis réveillée en sursaut, repensant à ce qui s'était passé dans mon rêve. Ma première prophétie ! Je dois la dire à mes guéri... Non. Les prophéties doivent rester secrètes. Je me suis levée et me suis étirée. Une vive douleur me passa dans les pattes et je me suis rendu compte que j'avais complétement oubliée le fait qu'elles étaient encore endolories. J'ai essayée tant bien que mal de marcher en direction du Grand Roc. J'ai sauté sur le Grand Roc et mes pattes m'ont fais aussi mal que si elles avaient été écrasées pas le Grand Roc. Quand je suis arrivées en haut, les autres commençaient déjà à venir.

-"La patrouille frontalière des landes sera dirigée par Pelage de Neige et son apprentie. Tu peux prendre qui tu veux. L'autre patrouille frontalière sera dirigée par Patte de Ronce. Tu peux prendre qui tu veux. Les patrouilles de chasses seront dirigées par Plume de Flamme et l'autre par Nuit Noire. Vous pouvez prendre qui vous voulez. Patapon, j'ai à te parler" l'ai-je interpellée. Je suis descendu du Grand Roc et me suis approchée de lui. 

-"J'aimerais que tu évalues Nuage de Branche. Elle s'est bien battue hier et... - Hier? m'interrompit-il. Tu veux dire avant-hier? Oui on m'a dit.

- Comment ça "avant-hier"? J'ai dormis un jour entier?

- Oui mais ce n'est pas un problème. Je vais de ce pas évaluer Nuage de Branche".

J'avais dormis un jour entier... La honte me fit chauffer les oreilles. Je suis retourner dans la tanière et ai attendu que les patrouilles reviennent, attristée de mon état lamentable.

Quand les patrouilles sont rentrées et que Patapon est revenu, il était fier, la tête haute et Nuage de Branche était sale mais elle avait attraper trois campagnols. Quand il m'a raconté comment s'était passé l'évaluation, je me suis assise car mes pattes me faisaient mal.

-"Tout c'est bien passé. Elle les a attraper de façon très pro et elle a même combattu un raton laveur seule. Je suis très fier d'elle. 

- Elle avait un bon mentor.

- Elle apprend vite et elle a eu un bon mentor grâce à toi" m'a-t-il répliqué gentiment. Je me suis levée puis j'ai sautée sur le Grand Roc. 

-"Que tous chats assez grand pour chasser se rassemble pour une assemblée du Clan !" Les chats se sont réunis petit à petit. Ils parlaient entre eux et Zelda commença à toiletter ses chatons qui essayer tant bien que mal de se débarrasser de leur mère mais leur père les empêchait de s'en échapper. 

-"Des chatons doivent être nommés apprentis. Chatons, approchez. Moi Étoile du Lynx, chef du Clan des Pierres, en appelle à nos ancêtres pour qu'ils se penchent sur ces chatons. Ils ont maintenant six lunes et sont dignes de devenir apprenti à leur tour. Petite Aile, à partir de maintenant tu t'appelleras Nuage d'Aile et ton mentor sera Plume de Flamme. Petite Plume, à partir de maintenant tu te nommeras Nuage de Plume et ton mentor sera Nuit Noire. Et enfin Petite Fleur, à partir de maintenant tu t'appelleras Nuage de Fleur et ton mentor sera Patte de Ronce.

- Nuage de Fleur ! Nuage d'Aile ! Nuage de Plume ! crièrent les guerriers et leurs parents.

- Mais ce n'est pas tout. Patapon, est-ce que Nuage de Branche est prête?

- Oui, me répondit-il avec fierté.

- J'en appelle à nos ancêtres pour qu'ils se penchent sur cette apprentie. Elle a travailler dur pour apprendre les lois de votre noble code et est maintenant prête à devenir une guerrière. Nuage de Branche, promets-tu de respecter le Code du Guerrier, de défendre et de protéger ton Clan, ce au péril de ta vie?

- Oui, me répondit-elle d'une voie assurée. - Alors en vertu des pouvoirs qui me sont conféré, je te donne ton nom de guerrière: Nuage de Branche tu t'appelleras Queue de Branche. Puisses-tu bien servir ton Clan.

- Queue de Branche ! Queue de Branche ! Queue de Branche !". Cette dernière releva la tête, une lueur de défi dans les yeux et elle regarda avec tendresse Plume de Flamme qui lui rendit son regard. Elle a trouvé un compagnon. Sa mère doit être aux anges ! Elle avait tellement peur pour elle alors que, maintenant, elle n'a plus aucun doute. Je suis heureuse d'avoir pu les sauver, tous. Pendant que je pensais à ça, dans le fond du camp, un écureuil au pelage recouvert de poussière d'étoile tenant une pierre dans ses petites pattes et un papillon noir-violet apparurent en me fixant du regard, puis se dissipèrent petit à petit.


Chapitre 7:Modifier

   Trois levés de soleil après le baptême des apprentis et celui de Queue de Branche, la vision de l'écureuil tenant une pierre avec un papillon noir-violet qui l'accompagnait m'était revenu en tête. Je dois réaliser cette prophétie. Mais comment? Je ne sais pas qui est ce chat ! Comment suis-je sensée la réaliser si je ne sais même pas qui est...

-"Étoile du Lynx ! Nous te rapportons un intrus ! Il était sur notre territoire près de la frontière du marais" m'apprit Nuit Noire. Bon j'y réfléchirais plus tard. 

-"Qui es-tu, intrus? lui ai-je envoyé d'une voie plus glaciale que l'hiver qui frappait sur nous en ce moment.

- Je suis venu voir votre chef. Où est-il?

- De quel droit..." répliqua Shushi. Je lui fis signe de se taire car ce n'était pas à lui de parler.

- Ici c'est moi le chef. Nous allons aller dans ma tanière pour en discuter calmement avec mon lieutenant". Je fis signe à Zelda de me suivre car elle avait repris ses fonctions après le baptême de ses chatons.

-"Attendez une minute, miaula l'intrus, une lueur d'indignation dans les yeux. Ce sont des femelles qui vous dirigent? Et vous ne dites rien?

- Comment oses-tu? cracha Pelage de Neige.

- Crois-tu que nous soyons moins efficace que les mâles, intrus? ai-je répliquée d'une voie cinglante.

- Vas-y ose, bouffeur de chair à corbeau ! siffla Cœur de Guépard.

- Eh bien, honnêtement, oui ! Les femelles sont toujours occupées avec leurs chatons et puis elles sont moins forte et moins courageuse que les mâles. Regardez ses pattes ! Et vous l'appelez chef?

- Elle a risqué sa vie pour tous nous protéger ! grogna Zelda qui avait doublée de volume. Elle a combattue seule un renard adulte et tu oses l'a traiter de la sorte?! Je mets ma queue à couper que tu aurais fui pour sauver ta sale   peau !" Tous reprirent sa remarque en feulant sur l'intrus ou en crachant. 

Lorsqu'il entra, les autres se postèrent devant ma tanière, l'oreille tendu et les griffes sorties. J'ai invitée l'intrus à s'assoir et mon lieutenant se posta à côté de lui en lui lançant des éclairs.

-"Bien, qu'es-tu venu nous dire? Comment te nommes-tu pour commencer.

- Eh bien je m'appelle Criquet, me répondit le matou tacheté noir. Je suis venu de la part de mon alpha vous demander de: soit partir, soit vous joindre à nous, soit de vous tuer dans une bataille sanglante. Voilà c'est tout. Qu'en pensez-vous?

- Ce que nous en pensons?! s'insurgèrent quelques chats dehors. J'espère que l'on se battra pour que je le déchiquètes !

- Je n'aimes vraiment pas la façon d’on tu nous parle, Criquet, essaya de dire calmement Zelda. Change de ton immédiatement ou alors tu nous mènes à ton alpha pour que l'on puisse discuter tranquillement. Compris?

- Très bien. Je vous mènes à mon alpha, répondit-il avec désinvolture. Je vous attend dehors". Il sorti de la tanière et les autres le feulèrent et firent semblant de le griffer quand il passa devant eux. Je suis sortie de ma tanière et j'ai demandé à cinq guerriers aguerris de me suivre en plus de mon lieutenant.

-"Nuit Noire et moi venons, miaula Pelage de Léopard.

- Je viens aussi, siffla Shushi, prêt à en découdre.

- Je vous suis, rappliqua Pelage de Neige en lançant des éclairs à Criquet.

- Je peux venir? me demanda Œil du Ciel. 

- Bien entendu. Nous te suivons, Criquet".

Une fois la frontière du marais dépassée, nous étions devenu plus tendu qu'avant. La rivière était maintenant en face de nous et nous avions du marcher avec précaution pour la franchir car une fine couche de glace l'avait recouverte à cause de l'hiver. Pelage de Léopard failli tombé et quand nous sommes retourné sur la terre ferme, des chats inconnus nous accueillirent. 

-"N'ayez crainte, ce sont des amis à moi et ils ne vous feront aucun mal, nous rassura avec une voie cinglante notre guide.

- Qui t'as dit que nous avions peur d'eux? le tança Shushi.

- Eh bien vous devriez", répliqua Criquet d'une voie glaciale qui fit immédiatement lever les poils de l'échine de Pelage de Léopard. Nous avons marcher en compagnie des inconnus pendant quelques longueurs de queue de renard puis ces derniers allèrent se terrer dans ce qui était apparemment leurs tanières. Un chat musclé, blanc aux oreilles noires et couverts de cicatrices sortis de la plus grosse tanière.

-"Je vois que tu nous a ramené leurs chef, Criquet, dit-il d'une voie aussi inquiétante que si le soleil disparaissais. Merci tu peux y aller maintenant.

- Mais et ma récompense? supplia Criquet.

- J'ai dit que tu pouvais y aller non? Alors vas-t'en !" Criquet écarquilla les yeux de stupeur puis se retourna pour partir. Il me regarda en me lançant des éclairs tout en s'éloignant. 

-"Bienvenu, chats. Puis-je parler à votre chef? J'ai deux choses à lui dire.

- Je suis le chef et voici mon lieutenant, lui ai-je répondu en attendant des miaulements de stupeur comme ce qu'avait fait Criquet.

- Oooh une femelle... Eh bien pourquoi pas après tout ! miaula-t-il, moqueur. Il y a bien des chats qui nagent ! Venez, suivez moi". Il entra dans sa tanière et nous l'avons suivi.

-"Bien, asseyez-vous, mettez-vous à l'aise. Criquet vous a déjà tout raconté je suppose. Alors? Qu'en pensez-vous?

- Je n'accepterais rien. Mon territoire est mon territoire et le votre est le votre. Pourquoi voulez-vous le notre?

- Nous voulons unifier les chats pour ne pas qu'il y ai de guerre.

- Ou pour avoir le pouvoir sur tous les chats non? ai-je répliqué d'une voie cinglante.

- Hahahahaha ! Vous êtes perspicace ! Dommage que je doives vous tuer tous. Vous auriez fait des femelles formidable pour ma tribu. D'ailleurs elle s'appelle "La Tribu Errante".

- Je vous demandes de m'excuser mais nous devons y aller maintenant, miaula Zelda.

- Vous n'aimez pas notre compagnie? glissa malicieusement mais tout aussi glacialement l'alpha. Pourtant je ne suis pas méchant. D'ailleurs je ne me suis pas présenté: je m'appelle Cicatrice car j'ai beaucoup de cicatrices mais je pense que vous l'aviez remarqué.

- Nous voulons rentrer. Si vous voulez vous pouvez envoyer des chats nous accompagner mais ne vous inquiété pas nous connaissons le chemin, l'ai-je un peu menacée. 

- Mais bien sur, je n'en doute pas. Vous pouvez vous en aller mais nous nous retrouverons pour une bataille sanglante !" cracha-t-il, menaçant. Les chats errants se mirent à feuler et griffer mes compagnons.

-"Courrez !" ai-je hurlé de tout mes poumons. Avec énormément de mal, j'ai courrus aussi vite que j'ai pu malgré mes pattes foulées mais nous avons réussir courir en dehors de leur camp et nous avons été suivis par les chats errants pendant de longues distances jusqu'à ce qu'ils abandonnent. 

Quand nous sommes rentrés au camp, les autres fouettaient l'air de leurs queue en regardant les égratignures de leur compagnons.

-"Que s'est-il passé? - Qu'a-t-il dit? - Ces sales bouffeurs de corbeaux vous ont attaqués !

- Ces lâches !" Les guérisseurs arrivèrent vite plein d'herbe pour guérir les guerriers blessés. Je me suis alors éclipsée pour réfléchir à tout ça.


***

La nui était tombé sur le camp. Une demi-lune s'était écoulé depuis notre mauvaise rencontre avec Cicatrice. Mes pattes allaient beaucoup mieux et Félicie avait mise-bas de deux mâles. L'un des deux mâles est un petit écaille-de-tortue qui se nomme Petite Mousse. Normalement ce sont des femelles les écaille-de-tortue mais une chance inouï s'est abattu sur ce chaton. L'autre est un petit chat noir aux yeux jaunes et il s'appelle Petit Jais. Pendant que je me dirigeais vers ma tanière, un cri déchira le camp. C'était Lylie. Elle commençait à mettre bas. Brin de Moustache et Potemkine ne mirent pas beaucoup de temps à arriver dans la pouponnière. Shushi, qui était déjà allé se coucher sortie affolé de la tanière des guerriers puis accouru vers la pouponnière. Plume de Flamme et Queue de Branche sortirent en même temps de la tanière des guerriers suivi par Nuit Noire, Tempête de Sable et Fleur de Printemps. Ciel Nuageux et quelques apprentis sortirent un peu plus tard.

Après un long moment d'attente insupportable pour Shushi qui ne pouvait pas entrer tout en entendant les cris de douleur de sa compagne, Brin de Moustache est ressortit accompagné de son neveu puis nous sommes entrés. Félicie avait à côté d'elle deux chatons blancs. Deux femelles plus précisément. Une femelle blanche avec la truffe rose profond et l'autre, une femelle tout aussi blanche mais avec la queue grise et fine.

-"Comment vas-tu les appeler? lui ai-je demandé.

- Je pense que la petite avec la queue grise, je vais l'appeler Petite Souris.

- L'autre pourrait s'appeler Petite Cerise, a proposé Shushi. La couleur de sa truffe est la même que celle des cerises. Tu ne trouves pas? demanda-t-il à sa compagne.

- Oh oui ! Exactement !".

J'ai décidée de les laisser pour discuter avec Zelda de la Tribu Errante. Je devais lui dire qu'il fallait passer à l'attaque, que c'était trop clame, notre relation. Et je sais qu'il faut que je les attaquent et que je gagne ! Ma vision me l'a dit. Et je fais aveuglement confiance au Clan des Étoiles. Je sais qu'ils ont raisons. Je suis alors allé chercher mon lieutenant pour en discuter avec elle. Nous sommes entrées dans ma tanière et nous nous sommes assises face à face.

-"Je dois te dire quelque chose de la plus haute importance". Zelda me regarda les yeux écarquillées. Intéressée et comprenant l'importance de ce que j'allais lui dire, elle se pencha vers moi pour mieux écouter.

-N ous devons attaquer la Tribu Errante avant qu'elle nous attaque par surprise et que nous soyons pris au piège.

- Tu veux les attaquer ?! Es-tu sur de vouloir risquer la vie de tes chats? Je te signale qu'il y a des reines et des anciens! Nous allons devoir laisser des guerriers ici pour les protéger si jamais ils arrivent chez nous pendant que nous les attaquons chez eux ! Pourquoi une soudaine envie?

- Notre relation est trop clame en ce moment... je les soupçonnes de trafiquer quelque chose. Et puis... j'ai reçu une vision de la part du Clan des Étoiles.

- Et qu'est-ce qu'elle disait ? me demanda-t-elle comme si c'était un chaton qui demandait la suite d'une histoire d'un ancien.

- Un chat banc aux oreilles noires couverts de cicatrices a essayé de me noyer. J'ai réussi à m'échapper et quand je suis sortie, un écureuil et un papillon noir-violet, les deux aussi grands que des chats, était dehors et m'ont regardés avec douceur puis j'ai été tirée dans l'eau par le chat et une lueur blanche a tout enveloppé. Puis je me suis retrouvée avec un chat des étoiles et les deux autres animaux étranges. Le chat m'a dit d'une voie solennelle : "Les pierres et les cicatrices doivent se battre. Mais si les cicatrices battent les pierres, alors le papillon, l'écureuil et les pierres s'effondreront et les clans tomberont". 

- Wouaw ! D'accord. Je te fais confiance et je sais que tu y a réfléchis. Tu n'aurais pas pu faire cette décision sans savoir ce que ça allait impliquer. Je vais préparer les chats à se rassembler pour l'assemblée". Elle sortie et miaula aux autres de se réunir. Quand je suis sortie, les autres était déjà en demi-cercle autour de moi.

-"Chat du Clan des Pierres. Vous avez tous entendus parler de la demande de Cicatrice. 

- Et j'espère que tu as refusé !

- Oui, j'ai refusé. De puis cette soirée, nous n'avons eu aucun dérangement. Pourtant, Cicatrices m'a bien fait comprendre qu'il n'aura aucune pitié avec nous à cause de mon refus.

- Ne te blâme pas ! 

- Nous aurions tous fait la même chose !

- Nous sommes d'accord avec toi, nous te suivrons même au péril de notre vie !"

Les chats reprirent les cris des autres. Une vague de chaleur envahit soudain mon cœur et le courage me monta aux pattes.

-J'ai reçu une vision de la part du Clan des Étoiles. Savez-vous ce qu'il m'ont demandé? Ils m'ont demandé de nous battre contre eux et c'est ce que nous allons faire !

- OUAAAAIIIIS !!!! crièrent en chœur les chats, leur rage contre Cicatrices, Criquet et les autres chats dans leurs yeux.

- Nous les attaqueront demain soir, quand le soleil se couchera pour passer inaperçu. Ce soir, dormez bien pour ne pas être épuisé demain. Nous nous entrainerons pour être près !"

Le lendemain, je me suis levée, énergique puis je suis monté sur le Grand Roc.

-" Nous ne devons pas leur laisser un seul soupçon. Ils ne doivent pas savoir que nous allons les attaquer. Je ne vais qu'envoyer une seule patrouille frontalière qui ira sur la frontière qui nous sépare d'eux. Deux patrouilles iront chasser et les autres, vous irez vous entrainer. Je veux qu'aucun d'entre vous ne se blesse même si c'est un coussinet, cela peut être fatale dans une bataille. Compris?

- Oui Étoile du Lynx, miaulèrent en chœur les chats.

- Je vais maintenant envoyer les patrouilles frontalière car la vie du Clan continu. Œil du Ciel, tu guideras la patrouille frontalière avec Cœur de Guépard, Shushi et Œil Gris. Plume de Flamme, tu iras avec Longs Poils et Queue de Branche chasser. Patte de Ronce, tu iras avec Missi et Feuille d'Automne chasser. Je veux que les apprentis aillent s'entrainer avec Pelage de Neige, Tempête de Sable, Ciel Nuageux et Nuit Noire. Les guerriers que je n'ai pas appeler, vous pouvez aller vous entrainer à condition de ne pas vous blessez. Zelda et moi allons faire un plan d'attaque. Les guérisseurs, j'aimerais que vous fassiez de bonne réserve et qu'après vous vous entrainiez avec les reines capable de se battre. On ne sais jamais, il faut être près à tout".



Chapitre 8:Modifier

C'était le moment. Tout le monde était près, entrainés. Même les reines étaient prête à défendre leurs chatons. 

-"Nous allons faire trois attaques. La première sera de face, la deuxième de derrière et la troisième sur le côté pour les forcer à aller au delà du gros chemin tonnerre. Ceux qui passeront par derrière, vous serez guidé par Zelda. Vous passerez par le marais pour longer le Lac afin d'arriver dans leur camp par derrière. L'attaque d'en face, c'est moi qui l'a dirigerais. Celle sur le côté, Œil du Ciel la dirigera. Vous prendrez le même chemin que celle de Zelda sauf que vous vous arrêterez avant. Plus précisément, un peu avant le pont des bipèdes. Des chats devront rester ici pour protéger le camp si jamais ils arrivent ici. Vous êtes près?

- OUAAAIIIIS !!

- Comme je viens de le dire, des chats devront rester ici. Potemkine, Nuage de Fleur, Nuage de Plume, Nuage d'Aile, Fleur de Pierre, Fleur du Printemps, Feuille d'Automne et Patapon resterons ici. Zelda, tu prends avec toi Nuit Noire, Pelage de Léopard, son apprenti, Œil Gris, Longs Poils et Cœur de Guépard. Œil du Ciel, tu prends avec toi Pelage de Neige, Tempête de Sable, leurs apprenties et Shushi. Je prendrais Patte de Ronce, Ciel Nuageux, son apprentie, Plume de Flamme, Missi et Queue de Branche. Nous y allons !"

Lune Noire alla se presser contre ses deux frères, puis elle et Patapon allèrent lécher et câliner leurs filles. J'envoie des apprenties à une bataille sans merci... Ce ne seront pas des chats de Clans que nous allons affronter, mais des chats qui ne respectent pas le Code du Guerrier ! Qu'ai-je fais?Nous avions traversé la glace j'ai chuchoté à mes compagnons de rester le plus silencieux possible. Nous avons rampé jusqu'au camp de la Tribu et, bizarrement, nous n'avions croisé personne. Nous étions maintenant en face du camp, à quelques longueurs de queue de chat.

"A trois, on charge, ai-je chuchoté en voyant que les autres avaient déjà doublé de volume et sortit les griffes. Un... Deux... TROIS !!" Nous avons alors sauté dans le camp, toutes griffes dehors. Les chats errants étaient déjà près, comme si ils savaient ce qui allait se passer. La bataille commença alors. Un mâle brun s'était alors jeté sur moi. Je l'ai repoussé facilement de mes pattes arrières mais ma blessure aux pattes était toujours un peu là. Ils avaient prévus de me faire mal aux pattes pour m'affaiblir. Dommage pour vous je ne faiblis pas aussi facilement ! J'ai foncé sur lui pour le déséquilibrer, ce qui réussi. Je me suis alors retrouvé sur lui la patte sur son cou, griffes sorties. 

-"Abandonne et tu auras la vie sauve" lui ai-je dit avec un ton menaçant. Le mâle s'échappa aussitôt en courant, la queue entre les jambes. J'ai alors regardée autour de moi. L'attaque d’Œil du Ciel était arrivée. Celle de Zelda ne tarderait pas. Puis mon regard s'est arrêté sur deux chats qui se battaient férocement. Criquet s'était jeté sur Nuage de Tempête. Elle avait du mal à suivre la cadence, ce n'était qu'une apprentie. Je me suis lancée à sa poursuite mais Ciel Nuageux était déjà en train de se jeté sur Criquet.

Soudain, dans la clameur des combats, un cri de femelle qui ressemblait étrangement à celui d'une femelle en train de mettre-bas. Je me suis alors précipitée vers le cri. Quand je suis entrée dans le buisson d'où venait le bruit, il y avait un matou roux aux oreilles poilus et une femelle avec un ventre énorme et au pelage noir-violet. Ils m'ont alors regardé avec terreur et le rouquin sortit les griffes près à protéger sa compagne.

-"Ne t'inquiètes pas je ne te ferais aucun mal. Je suis venu vous aider. Je vais appeler un chat qui vous aidera".Je suis sortie du buisson et j'ai appelé Brin de Moustache. Après une petite minute, le guérisseur arriva et vint dans le buisson. J'ai confiance en lui. Je peux le laisser gérer. Mais je dois d'abord m'assurer de quelque chose.

-"Comment vous appelez-vous? leur ai-je demandé.

- Je suis Écureuil et voici ma compagne Papillon". Mes poils se hérissèrent soudain sur mon échine. Je dois absolument les sauver ! Je dois les protéger. Ils doivent aller dans mon camp pour être en sécurité. Je me suis tournée vers Brin de Moustache.

-"Tu dois les emmener dans notre camp. Ils sont très important, je t'expliquerais plus tard, lui ai-je miaulé assez fort pour me faire entendre vu le brouhaha qu'il y avait dehors avant de me tourner vers le couple. Vous devez aller dans notre camp. Vous serez en sécurité là-bas et il y aura des femelles qui vous soutiendront. Allez-y ! Vite avant que l'on vous repère !

- Qui devrais s'en aller? demanda une voie derrière moi, un souffle chaud, mais qui me fit un l'impression qu'un souffle glaciale courrait sur mon cœur.

- Courrez !" leur ai-je crié avant de faire volte-face pour faire face à mon adversaire.

C'était Cicatrices. Il se mit à leur poursuite et je me suis mise à la sienne. Je l'ai arrêté plusieurs fois et les trois autres chats ont finalement pu nous semer. Cicatrices et moi étions maintenant au bord de l'eau. J'étais sur une pierre. Ma tête commença à tourner en comprenant ce qui allait arriver et Cicatrices en profita pour me lacérer les flans et me poussa dans l'eau avant de s'y jeter à son tour. L'air me manquait et Cicatrices ne retenait pas ses coups. Mais moi non plus. Nous nous sommes battu férocement. Je lui ai asséné un violent coup avec mes pattes arrières avant de lui lacérer le ventre avec ces dernières. Je me suis mise à nager pour regagner la surface pour respirer et, comme je m'y attendais, l'écureuil et le papillon était là. Ils se dissipèrent et leurs poussières d'étoiles s'envolèrent en direction du camp. Je me suis alors préparée à retourner dans l'eau, comme dans mon rêve et je n'ai pas été déçue.

Sauf que, il avait remarqué que je m'y été préparée et au lieu de me tirer par la peau du coup, il me tira par mes pattes arrières avec ses griffes, bien ancrée. Mes pattes me faisaient atrocement mal et je ne pouvais plus bouger car sinon ça faisait mal. Nous nous sommes alors encore battu. Il m'a cogné avec sa patte et j'ai perdu connaissance pendant peu de temps. Ce qui permit à Cicatrices de me griffer au ventre et au visage. Mais quand je me suis réveillée, j'ai asséné de violents coups de pattes pour le pousser vers le fond et je me suis mise à le griffer à la tête et au ventre. Du sang gicla et Cicatrices tomba dans le fond. J'ai essayé de nager vers le haut malgré mes pattes arrières. Je manquais d'air et l'obscurité vint peu à peu prendre de la place dans ma vision. Ma vie commençait à me quitter, je perdais trop de sang, et je n’atteignait toujours pas la surface. Quand ma vie était en train de me quitter, un chat entra dans l'eau. Je n'ai pas peu reconnaitre qui c'était mais il m'attrapa par la peau du cou tant bien que mal pour me sortir de l'eau. Quand il m'avait sortie de l'eau, c'était trop tard, ma vie m'avait quitter. Je l'ai regardé du Clan des Étoiles, essayé en vain de me réanimer et j'ai vu un matou blanc et roux à tâches noires et au poils longs.

J'ai été étonnée de voir un chat inconnu essayer de me sauver la vie. Quand j'ai senti le souffle froid de ma huitième vie s'en aller et le souffle chaud de ma septième me courir l'échine, j'ai fermé les yeux, attendant de retrouver mon corps mouillé allongé sur l'herbe. J'ai ouvert les yeux et vu le matou écarquiller les siens en me voyant me remettre sur pattes. Je suis retombée immédiatement sur le sol car mes pattes étaient trop endommagées pour supporter mon poids.

"- Merci de m'avoir sauvé la vie, inconnus. Comment te nommes-tu?

- Je... commença-t-il d'une voie tremblotante, encore sous le choc de me voir sur pattes alors que j'étais morte il y avait à peine quelques secondes. Je me nomme Épices. On m'appelle comme ça à cause de mon pelage. Comment t'appelles-tu, toi?  

- Je suis Étoile du Lynx, chef du Clan des Pierres, lui ai-je répondu solennellement. Pourquoi m'avoir sauvé la vie? D'où viens-tu?

- Papillon est ma sœur et tu lui as sauvé la vie. J'étais avec la Tribu. Tu dis être la cheffe? Tu dois sans doute être la fameuse cheffe que Criquet est allé voir. C'est un honneur de vous avoir devant moi. Puis-je me joindre à vous?

- C'est compliqué, lui ai-je répondu, le plus gentiment possible. Mes camarades peuvent ne pas être d'accord d’accueillir un ennemi. Certes tu m'as sauvé la vie et, personnellement, je vous accepterais mais, je suis la chef. Je dois d'abord passer le Clan.

- Mais je ne suis pas un ennemi ! Je n'ai pas combattu contre tes guerriers. Je t'ai suivi quand j'ai vu que tu avais sauvé ma sœur et que Cicatrice se battait contre toi. J'ai failli venir mais je ne sais pas nager. Je suis désolé...

- Tu as très bien fait. Viens, suis moi. Je vais te montrer à mes camarades". Nous sommes rentrés au camp et Épices m'avait aidé pour marcher. Dès que les guérisseurs m'ont vu, ils se sont précipités vers moi pour me panser mes blessures. Ceux qui étaient resté au camp commençaient à dévisager calmement Épices. Je leur ai dit que j'expliquerais qui sont les trois nouveaux chats qui sont entrés dans le camp.

-"Les chatons de Papillon sont nés sains et saufs. Elle accouchée de deux mâles et d'une femelle. - Pouvons-nous les voir? C'est le frère de la mère.

- Bien sur".

Quand nous sommes entrés, une odeur de lait et de chatons embaumaient la pouponnière. La mère était allongée sur le côté avec ses petits et son compagnon. Épices se précipita vers sa sœur et ils se firent des câlins, en veux-tu en voilà. Les trois se fixèrent soudain, inquiets. Ils redoutent le moment où je devrais annoncer si ils restent ou non...

-"Comment les as-tu appelé? ai-je demandé pour éviter le sujet.

- Le roux, je pense l'appeler tout simplement Roux. Et...- Tu veux dire Petit Roux? l'interrompit Lune Noire. Si tu comptes rester ici, tes chatons devront s'appeler Petit quelque chose. Mais ne t'inquiètes pas, ajouta-t-elle en voyant les mines tristes qui se dessinaient sur Papillon et son compagnon. Il ne s'appelleront pas toujours comme ça.

- Tu es d'accord pour qu'ils restent? ai-je demandé à Lune Noire.

- Oui bien sur ! Elle a besoin de nos soins enfin ! Quelle question...

- Tu as raison. Donc, ai-je commencé en me retournant vers Papillon, Comment vas-tu appeler les autres?

- Je ne sais pas... Avez-vous des idées, mes mâles? demanda-t-elle avec amusement. 

- Pour bien nous intégrer au Clan, a commencé le père, nous pourrions appeler la femelle Petite Glaise, car la glaise est utilisée pour construire les tanières de bipèdes dans lesquelles vous vivez, tout comme la pierre.

- L'autre petit pourrait s'appeler Petit Aigle, proposa le frère. Ses pattes noires ressemblent à des serres et son pelage blanc me rappellent les montagnes où ils vivent". Pendant un moment, mon esprit n'était plus sur le fait que nous étions dans une bataille, que mes chats se battaient à mort. J'en ai soudain pris conscience et mon cœur fit un bond de géant dans ma poitrine. J'ai alors commencé à m'éloigner pour aller sur le Grand Roc.

- Eh bien nous avons leurs noms ! Je dois maintenant aller me charger d'autre chose de plus important". Je suis montée sur le Grand Roc malgré mes blessures et j'ai appelé les guerriers et apprentis qui étaient restés là pour garder le Clan.

-"Allez aider les autres ! Ils ne vont pas venir de si tôt ici. Les guérisseurs, allez avec eux". Mon ordre était à peine fini, qu'ils étaient déjà en marche. Ce qui m'a semblé être une éternité plus tard, tous les guerriers et les guérisseurs revinrent sains et saufs. J'ai accouru vers Zelda et d'autres guerriers. Lune Noire et Fleur de Pierre se précipitèrent vers leurs petits pour les lécher de font en comble. Patapon rejoignit sa compagne peu après. Les guérisseurs arrivèrent, des herbes plein la gueule avec l'aide des guerriers les moins blessés. Les guerriers se léchèrent pour cicatriser leurs blessures et, quand ils eurent, finis, ils jetèrent des coups d’œils intrigués vers les trois nouveaux arrivants.

Certain étaient content de voir que nous allions être plus fort et plus efficace tout en notant qu'il y aurait de nouveau guerrier en regardant les chatons avec douceur. Mais d'autres les regardèrent avec hostilités, pensant à d'autres bouches à nourrir, alors que la femelle ne pourrait pas contribuer aux chasses et qu'ils faisaient partis de la Tribu Errantes.Quand tous les guerriers furent au minimum soignés, je suis allée tant bien que mal sur le Grand Roc.

-"Chat du Clan des Pierres, nous avons gagnés ! 

- OUAAIIIS !!! hurlèrent les chats en se frottant contre les uns et les autres ou en se levant carrément sur leurs deux pattes arrières.

- Je pense que vous avez tous remarqués les trois inconnus qui sont dans notre camp. Nous devons les accepter car...

- Quoi? s'étrangla Shushi. Des ennemis?!

- Et tu ne nous demandes même pas si nous sommes d'accord !" s'indigna un autre. Un brouhaha de protestation soit contre ma décision soit contre ceux qui n'étaient pas d'accord.

-"Étoile du Lynx vous a dit qu'elle avait reçu une vision ! hurla-t-elle pour se faire entendre et pour faire taire le brouhaha. Dans cette vision, un écureuil et un papillon était là. Ils la regardèrent avec douceur et le chat des étoiles lui dit qu'il fallait les accueillir.

- Pourquoi faut-il obéir à ce Clan qu'on ne peut même pas voir? Hein?" miaula Shushi.

Peux de chats reprirent ses paroles. Les autres étaient choqués face à ces paroles.

-"Comment oses-tu insulter le Clan des Étoiles ! s'exclama Lylie, sa compagne. Ils nous aidaient à nous installer au tout début, tu ne t'en souviens pas, cervelle de souris ?! Je te conseille de t'excuser au près d'eux immédiatement !"

Quelques chats ne purent retenir leur fou rire en voyant la scène de ménage que faisaient les deux compagnons.

-"Allons allons, ai-je miaulé, amusé mais calmement. Shushi, je te conseille effectivement de t'excuser cette nuit quand tu dormiras, lui ai-je dit avec douceur avant de me tourner vers l'assemblée. Comme Zelda le disait tout à l'heure, le Clan des Étoiles m'a confié la mission de leurs sécurité. L'autre matou, Épices, est le frère de Papillon et...

- Et c'est pour ça qu'on doit l'accepter? miaula avec indignation Œil Gris.

- Non, pas seulement, lui ai-je miaulé, agacé qu'on me coupe la parole toutes les deux minutes alors qu'elle est sensée ne pas être discutée. Il m'a sauvé la vie, et je lui en suis reconnaissante". Les guerriers se tournèrent alors vers lui, comme un seul chat. Ils le dévisagèrent avec des yeux ronds. Au début, Épices se tenait devant la pouponnière, la tête haute, puis, il commença à se sentir mal alaise à cause des regards insistants des chats.

-"Cette histoire là, je vous la raconterait plus tard si vous voulez, mais je dois les nommer pour qu'ils soient à part entière dans ce Clan. Épices, approche". Les chats s'écartèrent devant lui pour laisser un passage. Ils étaient toujours sous le choc, les yeux ronds.

-"Veux-tu devenir un guerrier du Clan des Pierres pour le protéger et défendre même au péril de ta vie?

- Ou... Oui, miaula-t-il, un peu perturbé par les regards des autres.

- Alors à partir de maintenant, tu te nommeras Pelage d’Épices. Nous t'accueillons dans nos rangs comme un guerrier à part en entière. Écureuil et Papillon, à votre tour. Promettez-vous de protéger et de défendre le Clan des Pierres même au péril de votre vie?

- Oui, miaulèrent-ils, confiant.

- Alors à partir de maintenant, vous vous nommerez Aile de Papillon et Pelage d'Écureuil. Nous vous accueillons dans nos rangs comme guerrier à part entière.

- Pelage d'Épices ! Pelage d'Écureuil ! Aile de Papillon !" crièrent les chats en chœur.  Alors que nous allions nous reposer après cette éprouvante journée, Plume de Corbeau hurla de douleur. Encore des chatons ! Nous en avons peut être un peu trop là en fait... Les guérisseurs et Longs Poils se précipitèrent dans la pouponnière. 

-"Que tous les chats qui ne sont pas reines s'en aille ! Nous avons besoin d'espace ici ! miaula Potemkine en repoussant les trois mâles qui étaient retourner à l'intérieur. Un bâton ! Nuage Bleu, Nuage Blanc et Nuage de Pluie, aller trouver un bâton résistant pour Plume de Corbeau. Allez !" Les trois apprenties se mirent à la recherche du bâton le plus résistant tout en se chamaillant de qui trouvera le meilleur bâton.    Après quelques instants, les trois apprenties étaient revenus, chacune un énorme bâton dans la gueule. Elles allèrent les déposer devant Potemkine qui était sorti pour les intercepter. Il donna l'un des bâtons à la reine mais, quelques secondes plus tard, le bâton se brisa.

Les apprenties écarquillèrent les yeux en voyant le bâton qui faisait l'épaisseur d'une patte arrière se briser en si peux de temps par les mâchoires de la reine.

-"Ça doit vraiment faire très mal" miaula Nuage Bleu, incrédule. Après près de vingt minutes plus tard, tout le monde s'inquiétait. Ça n'avait jamais mis autant de temps. Des chats pensaient que les chatons mourront et l'idée s'était déjà propagée. Mais, à la surprise de tout le monde, le guérisseur sorti la tête de la pouponnière, un sourire sur son visage, essoufflé.

-"Ils sont là, sains et saufs !" Les chats sont allés voir comment les chatons allaient, un par un, inquiet. Quand vint mon tour, j'étais la dernière et je pu donc prendre mon temps.

-"Ça va? Tu veux que je t'apporte une pièce de gibier?

- Non ne t'inquiètes pas, miaula-t-elle, essoufflée. Tout va bien.

- Comment les a tu appeler? ai-je miaulé en me rendant compte que cette question était devenu un automatisme.

- Le mâle noir je l'ai appeler Petit Croc et la femelle blanche avec ses tâches grises, Petite Colombe. Ne sont-ils pas magnifique?

- Oui, ils sont magnifiques" ai-je miaulé avec douceur avant de les laisser seul. Quand je suis sortie, je suis allé voir Zelda pour lui dire comment j'avais perdu ma huitième vie.

-"Donc il ne t'a pas sauvé la vie... Mais je comprends pourquoi tu nous a dit ça, c'est tout comme. Donc tu en es déjà à ta septième vie? me demanda-t-elle inquiète.

- Oui mais ne t'inquiètes pas, je ne mourrais pas de si tôt" lui ai-je miaulé, amusé. Je suis allée dans la tanière des guérisseurs, comme ils me l'avaient demandés, pour me soigner.



Chapitre 9:Modifier

Chapitre de Présentation:

Chef: Étoile du Lynx (femelle imposante grise tigrée très poilues aux oreilles de lynx) Lieutenant: Zelda (chatte brun tigré aux yeux vert-jaune)

Guérisseur: Brin de Moustache (matou noir avec une tâche blanche sur le thorax) Potemkine (chat noir et blanc très poilus borgne)

Guerrier: Œil du Ciel (mâle siamois aux pattes tigrées et aux yeux azur) Cœur de Pluie (femelle blanche à taches gris-bleu)

Patapon (gros matou blanc à grosses tâches tigrés)

Queue de Branche (femelle brune à la queue noire et déformée) Pelage de Léopard (chat moucheté aux pattes et à la queue tigrées)

app: Nuage Tacheté (jeune mâle tacheté aux oreilles noires et aux yeux verts)

Pelage de Neige (femelle blanche)

app: Nuage Blanc (jeune chatte blanche aux yeux ambrés)

Œil Gris (chat gris borgne)

Longs Poils (chat siamois aux poils longs et aux yeux saphir)

Tempête de Sable (femelle crème)

app: Nuage Bleu (jeune femelle gris-bleu)

Feuille d'Automne (chatte rousse presque rouge)

Nuit Noire (chat au pelage d'un noir profond)

app: Nuage de Plume (jeune matou siamois aux pattes et à la queue tigrées)

Ciel Nuageux (mâle blanc à grosses tâches gris-bleu)

Pelage de Tempête (femelle noire à rayures blanches)

Patte de Ronce (mâle brun tigré aux yeux ambrés)

app: Nuage de Fleur (jeune chatte brun tigré aux yeux azurs)

Fleur du Printemps (femelle blanche à grosses tâches grises)

Plume de Flamme (chat roux au nez écrasé)

app: Nuage d'Aile (jeune mâle blanc aux yeux vert-jaune)

Pelage d'Écureuil (chat roux aux oreilles poilues)

Cœur de Guépard (matou tacheté aux oreilles noires et aux yeux verts)

Shushi (mâle blanc à grosses tâches tigrées)

Pelage d'Épices (matou blanc et roux à taches noires très poilu)

Missi (chatte siamoise)

Reine: Lune Noire (femelle noire) (pleine)

Félicie (chatte noire et blanche) (mère de Petite Mousse petit mâle écaille-de-tortue, Petit Jais petit chat noir)

Lylie (chatte siamoise très poilue) (mère de Petite Cerise petite femelle blanche à la truffe étonnement rose,

Petite Souris petite chatte blanche à la fine queue grise)

Fleur de Pierre (femelle grise) (pleine)

Aile de Papillon (femelle noire-violette) (mère de Petite Glaise petite femelle roux-clair et aux yeux jaune très clair, Petit Roux petit mâle roux, Petit Aigle petit chat blanc aux pattes noires)

Plume de Corbeau (chatte noire) (mère de Petit Croc petit chat noir aux longues canines, Petite Colombe petite chatte blanche à tâches grises)

Ancien: Cœur de Feu (très vieux chat roux à poils longs)

Flocon de Neige (vieille chatte blanche aux yeux ambrés)

Grizzli (vieux matou roux au ventre blanc)

Et voilà ! Et oui le temps s'est encore écoulé, incroyable n'est-ce pas? ;) Bref, la suite:



Chapitre 10:Modifier

Nous étions maintenant en hiver. Zatopèke était mort. Il avait été trop faible, trop petit pour son âge et le froid violent qui avait frappé sur nous l'avait tué. Ses parents, ses oncles, ses sœurs et ses frères étaient les plus touchés par sa mort, ce qui nous a tous un peu ramollis. La neige était tombée et le sol du camp était recouvert d'une couche neigeuse. Les chatons étaient tout excités en voyant les flocons se déposer sur leurs truffes. Les guerriers n'avaient pas le même avis. Ils étaient inquiets car le gibier manquait. Une partie des guerriers ne mangeait qu'un repas par jour. J'étais dans cette partie. Certains chats regardaient quelques fois les trois félins qui nous avaient rejoints il y avait peu d'un mauvais œil. Ils leur rejettent sans doute la faute. Mais nous mourrons tous de faim. Eux aussi. Mes pattes me faisaient mal et j'étais obligée de ne quasiment pas bouger. En tout cas le moins possible.

C'était le matin et Zelda devait faire les patrouilles, frontalières comme de chasses. La veille, je lui avais dit que Nuage Tacheté et Nuage de Fleur aimaient être ensemble. Zelda se tenait à présent sur le Grand Roc, assise, son pelage brillant et sa queue entourant ses pattes droites.

-"Je vais envoyer les patrouilles frontalières pour commencer". Les chats se rassemblèrent autour d'elle en demi-cercle.

-"Shushi, prends avec toi Pelage de Léopard, Patte de Ronce et leurs apprentis et partez vers la frontière du marais". Ils se mirent en route et les deux apprentis se regardèrent, content d'être ensemble.

-"Pour la frontière des landes, Plume de Flamme la dirigera. Prends avec toi Queue de Branche, Tempête de Sable et vos apprentis". Les chats se mirent en route et Tempête de Sable dû se mettre entre les deux apprentis pour empêcher qu'ils se renversent si l'un venait à tomber tellement ils étaient collés. Je me demande si c'est à cause du froid ou parce qu'ils sont très proche... Va savoir.

-"Œil du Ciel, tu dirigeras une patrouille de chasse. Prends avec toi Cœur de Pluie, Pelage de Neige, Nuit Noire et leurs apprentis et allez chasser dans le marais. J'en dirigerais une vers les landes. Œil Gris, Feuille d'Automne, Longs Poils, Cœur de Guépard, Pelage d'Écureuil, venez avec moi". Les félins se rassemblèrent et sortirent du camp. Les patrouilles de chasses étaient parties. J'étais maintenant à l'entrée de ma tanière et, dans le camp, il n'y avais que les guérisseurs, les reines, les anciens et cinq guerriers. Je me suis soudain sentie seule, mais ce n'était pas la première fois. Depuis que mes pattes me faisaient souffrir, j'étais consignée dans ma tanière ou dans le camp jusqu'à ce qu'elles aillent mieux. Mais mes pattes voulaient se défouler, mon pelage voulait ressentir le vent le caresser, les fougères l'agripper; l'odeur du gibiers apeuré manquait à ma truffe et leurs frémissements à mes oreilles. J’espère que je pourrais sortir dans peu de temps... J'ai entendu un grognement en direction de mon ventre et la salive me monter à la bouche quand j'ai senti le gibier. Il n'y en avait pas beaucoup et ce n'était surement pas pour moi.

Les reines et les anciens n'avaient sans doute rien mangé pour l'instant. Je me suis alors dit que je pourrais rendre visite aux reines, voir si tout allais bien.  Je me suis levée tant bien que mal et j'ai marché jusqu'à leur tanière. L'odeur du lait et des chatons empreignait la tanière. Quand je me suis assise pour discuter avec les reines, quatre chatons se sont alors jetés sur moi, comme pour se battre.

-"Yahaha ! Va-t'en d'ici, intrus ou on te tranche les oreilles en milliers de petit morceaux !

- On est les plus forts et les plus valeureux des guerriers que le Clan des Pierres ai jamais connu et ne connaitra jamais !

- Je te conseille de partir sur le champ ou sinon...

- Ou sinon c'est moi qui vais te trancher les oreilles, interrompu Lylie gênée et fâchée par l'attitude de sa fille. On ne parle pas comme ça à son chef !

- Oh ne t'inquiètes pas, lui ai-je répondu gentiment avant de me tourner vers eux les babines retroussée, je pense que je peux me défendre contre les quatre plus fort guerriers du Clan !" J'ai alors fait semblant de me battre valeureusement avant de me suis laissée tomber sur le sol recouvert de mousse. Les chatons, sur moi, ont commencé à crier victoire, mais je me suis alors relevée et les chatons ont sursauté en me voyant vivante.

-"Il ne faut jamais crier victoire trop tôt, guerriers !" ai-je miaulé, amusée.

Je me suis alors relevée et les chatons se sont réfugiés sous leur mère. Tous sauf un, Petit Croc, qui me défiait du regard. Son regard vert s'enfonça dans mes yeux avec une grande puissance qui m’impressionna pour un si petit chaton face à son chef qui faisait trois ou quatre fois sa taille.

-"Dis moi, tu es bien courageux. Mais cela peut te me mener en bien comme en mal. Fais attention à toi, Petit Croc, ou tu risqueras de te bruler les ailes en visant trop haut". Sur ces mots je suis sortie de la tanière en laissant Petit Croc, les yeux écarquillés et les poils toujours hérissés. Les patrouilles frontalières étaient rentrées et elles n'avaient eu aucun problème. Je leurs avais permis de chasser s'il voyait quelque chose et ils étaient revenus avec une souris et un lapin maigrichon qui s'était sans doute perdu.

-"C'est déjà ça, ai-je soupirée. Merci, vous pouvez les mettre sur la pile... enfin ce qu'il en reste". En effet, la pile n'était plus. Depuis le début de l'hiver, elle s'était amaigrie. Nous étions tous affamés, frigorifiés ou même inquiets pour notre survie durant cet hiver étonnamment dur. Sans doute à cause du réchauffement climatique. Je me suis dirigées vers ma tanière quand Œil du Ciel m'a retenu.

-"Tu n'as rien mangé depuis hier midi. Je sais que tu veux que les autres mangent à leur faim, mais ne t'inquiète pas, nous sommes responsables. Manges, tu le dois.

- Humpf... ai-je hésité, mal a l'aise. D'accord, merci". Je me suis alors retournée pour aller chercher une proie. J'ai choisi la souris que Nuage Blanc avait rapporté. Quand il vit que, moi, le chef, l'avait choisi, il leva la tête, fier que ce soit sa prise. Je me suis approchée de lui pour lui tendre la proie devant ses yeux affamés.

-"Tu veux qu'on la partage? lui ai-je demandé en voyant les yeux écarquillés de l'apprentie. Tu l'as attrapé, c'est très bien. Je pense que tu peux la manger avec moi.

- M... Merci !" m'a-t-elle dit, contente de pouvoir manger enfin. J'ai jeté un coup d’œil à son mentor, Pelage de Neige en lui disant du regard que je voudrais lui parler après. Je me suis léchée les babines en faisant un signe d'au revoir à l'apprentie avant de me diriger vers sa mentor. Je me suis assise devant elle et nous avons commencées à discuter.

-"Nuage Blanc se débrouille bien, non?

- Oui mais ce n'est pas la seule, m'a-t-elle rétorquée, gênée. Son frère et sa sœur aussi. Les nouveaux ne se débrouille pas mal non plus, me dit-elle soudain sérieuse. Nuage de Fleur fait des efforts incroyables et elle a déjà retenu tout le Code du Guerrier tout en le respectant. Nuage d'Aile est déjà bien musclé grâce à Plume de Flamme et Nuage de Plume est devenu un vrai ninja chasseur ! a-t-elle finit en rigolant.

- Merci pour ses précieuses informations".

Je me suis levée vers ma tanière et ai attendu la patrouille de Zelda. Au moment où je me suis assise pour enfin soulager mes pattes, Zelda est entrée dans le camp en trombe, accompagnée de cinq chats inconnus et assez maigres.

-"Encore? Mais qu'est-ce qu'ils ont tous là ?! s'insurgea Shushi.

- Ce sont des chats inconnus mais ils n'ont montrés aucune hostilité, m'apprit le lieutenant.

- Bien, merci Zelda. Veuillez me suivre s'il vous plaît". Les cinq chats me suivirent, les yeux écarquillés en découvrant le camp et l'organisation peu à peu. Ils se mirent en demi-cercle devant moi et me dévisagèrent, pensif. L'un était tigré et collé à une femelle rousse et à une autre écaille-de-tortue. Les deux autres étaient une femelle ris-bleu et mâle gris foncé, presque noir.

-"Je vais d'abord vous demander vos noms, puis ce pourquoi vous étiez sur notre territoire alors qu'il y a un marquage, ai-je finie menaçante.

- Je... je ne comprends pas... Minuit ne nous avait pas dit que vous étiez ici...

- Pouvez-vous nous dire vos noms s'il vous plait? l'interrompit Zelda en entrant dans la tanière. - Je me nomme Griffe de Ronce, voici Nuage d’Écureuil, Pelage d'Or, Plume de Jais et Patte de Brume. Nous sommes...

- Des chats des Clans ! l'ai-je interrompu en regardant Zelda, les yeux ronds comme ceux d'une chouette. Vous êtes ceux qui vont déterminer les camps des quatre Clans, n'est-ce pas? Je vais vous aider.

- Comment le savez-vous? demanda Griffe de Ronce, les yeux plissés.

- Qui êtes-vous? renchérit Pelage d'Or, moins menaçante.

- Allons calmez-vous. Je me nomme Étoile du Lynx, cheffe du Clan des Pierres. Oui, nous sommes un Clan qui a les mêmes règles que vous et j'ai reçu mes neuf vies, je suis une vrai chef approuvée par le Clan des Étoiles. J'aimerais...

- Il y a un cinquième Clan ?! s’esclaffa Patte de Brume.

- Par le Clan des Étoiles qu'est-ce que c'est que cette histoire? grogna Plume de Jais.

- Et si c'était vrai? demanda Nuage d’Écureuil, les yeux brillant.

Mais c'est vrai ! s'exclama Zelda, hors d'elle. Nous sommes un vrai Clan avec des guerriers, des guérisseurs, des anciens, des reines, des chatons, des apprentis, un lieutenant, moi, et un chef, Étoile du Lynx ! Vous allez nous parler sur un autre ton immédiatement si vous ne voulez pas sortir d'ici avec une oreille en moins. Compris?

- Allons, allons, ai-je miaulé doucement en voyant la mine troublée des chats des Clans. Ce n'est pas très grave. Je t'ai déjà dit qu'ils avaient fait un grand et long voyage. Nous allons vous montrer vos camps et territoire. Je vais prendre trois ou quatre guerrier avec moi. Zelda, tu restes ici pour garder et diriger le Clan pendant ce temps. Suivez moi". Nous sommes sortis deux par deux et mes camarades les regardèrent, certains curieux, certains hostile. Je me suis approchée des quatre guerriers dont j'avais besoin. 

-"Œil du Ciel, Nuit Noire, Patte de Ronce et Cœur de Guépard, vous venez avec nous". Nous avions traversé la rivière gelée et le futur camp du Clan de la Rivière n'était plus très loin. Après avoir passé le seul arbre de cet endroit, j'ai accéléré le pas pour que nous y arrivions plus vite. Nous nous sommes alors retrouvés dans une clairière avec des buissons et Patte de Brume écarquilla les yeux, sachant que ce serait leur camp.

"Le Clan de la Rivière a trouvé son camp ! Nous avons déjà découvert nos autres camps, me dit-elle en voyant ma mine prête à partir découvrir les autres camps. Merci Étoile du Lynx. Le Clan de la Rivière te remercie". Patte de Brume m'adressa un coup d’œil de remerciement avant d'aller explorer son futur camp pour déterminer les emplacements des tanières. Les autres discutaient entre eux mais Plume de Jais était resté seul, nous voulant sans doute pas prendre parti des discussions. Je me suis approché de lui, le regard tendre.

-"Tu te fais du mal pour rien, Plume de Jais. Je pense et je suis même sur que Jolie Plume n’apprécierait pas le fait que tu la pleures encore. Avance, va de l'avant, ne pense plus au passé, pense au futur, c'est ça qui rend fort et qui donne du courage". Il me regarda avec des yeux ronds car il ne comprenait pas que je connaisse l'histoire de Jolie Plume et lui. Il baissa les yeux, un voile de tristesse passant dans ses yeux. Quand il releva la tête, il était un chat nouveau, changé. Son regard était plus sur et il hocha la tête en ma direction avant d'aller discuter avec les autres. Ces derniers l'accueillirent avec joie et ils discutèrent de tout et de rien. Patte de Brume revint, les yeux étincelants et déclara que ce serait effectivement le nouveau camp. Nous sommes alors partis en direction de là où leurs camarades étaient pour que moi et mes guerriers les rencontres afin de leur dire qu'il y aurait un nouveau Clan.

Ils étaient bien caché, craignant sûrement d'être repéré par quelconque bête affamée par l'hiver si rude. Nous nous sommes alors approchés, méfiant, pour ne pas les envahir. Les premiers chats qui nous virent poussèrent des cris étonnés ou d'hostilités.

-"Bonjour l'accueil ! plaisanta Patte de Ronce dans mon oreille.

- Ils sont épuisés et ils doivent se demander qui nous sommes, lui rappela Œil du Ciel. Ils ne savent pas que nous sommes comme eux. Pour eux, nous sommes comme des chats errants pour l'instant.

- Ils sont très... comment dire... superficielle... je crois" tenta Cœur de Guépard. Nuit Noire resta silencieux. Les quatre chefs des quatre Clans étaient à présent devant nous. Ils nous dévisageaient avec méfiances et hostilités. J'ai soutenu leurs regards et Étoile de Feu s'adoucit. Les autres restèrent sur le qui-vive. 

-"Bonjour, chefs des Clans, ai-je commencée, confiante. Je me nomme Étoile du Lynx et je suis la chef du Clan des Pierres. Tout comme vous, nous sommes un Clan et nous respectons le Code du Guerrier tout comme le Clan des Étoiles...

- En parlant du Clan des Étoiles, m'interrompit un guerrier des Clans, est-ce que nous sommes sûr...

- Une cheffe parle ! l'interrompit Œil du Ciel. On ne t'a jamais appris que personne n'interrompt le chef quand il parle, guerrier? demanda-t-il provocateur avant de se tourner vers les autres chats. Et vous osez nous prendre pour des chats ne connaissant pas le Code du Guerrier alors que vous même ne le respectez pas?

- Allons, allons, calmez-vous, ai-je miaulé calmement pour apaiser la situation. Nous sommes sur leur territoire et nous venons leur rendre visite pour leur expliquer qui nous sommes, par pour leur donner des leçons.

- Donc vous êtes un Clan? me demanda Étoile du Léopard.

- Oui et le Clan des Étoiles nous l'a confirmé". Des cris étonnés fusèrent de toute part en entendant ses mots. Certains y croyaient et d'autres non. Étoile de Feu leva la queue pour demander le silence.

-"Excusez-moi mais c'est un peu brusque. Un nouveau Clan c'est... c'est quand même beaucoup à digérer...

- Je suis d'accord avec Étoile de Feu, miaula doucement Étoile Filante. J'aimerais que les cinq chefs se réunissent pour en parler et que vous nous disiez qui vous êtes, comment vous connaissez les Clans et leurs coutumes". J'ai acquiescé et nous sommes entrés dans une sorte de petit endroit à part pour que personne ne nous entende. Ils se mirent autour de moi en demi-cercle et commencèrent l'interrogatoire.

-"Avez-vous un lieutenant et des guérisseurs?

- Oui.

- Avez-vous reçu vos neuf vies?

- Oui, ai-je répondu en voyant la mine étonnée des chefs.

- Alors le Clan des Étoiles a vraiment approuvé le fait qu'il y ai un cinquième Clan...

- Et où est votre territoire?

- Nous avons le territoire des chevaux et un bout du marais.

- Comment connaissez-vous les Clans, leurs coutumes, leurs règles et...

- Grâce à mes connaissances. Je ne puis vous en dire plus mais je connais des choses dont vous n'avez pas idée" ai-je miaulé, mystérieuse. Les chefs se regardèrent, méfiants ou apeurés.

-"D'où venez-vous, tous?

- Moi et mon lieutenant, c'est une longue histoire, mais les autres, il y a de ça des saisons, étaient des chats errants.

- Vous avez acceptés des chats errants ?! Vous allez bien vous entendre avec Étoile de Feu alors, miaula d'un ton moqueur Étoile de Jais.

- Comment oses-tu... feula ce dernier.

- Allons calmez-vous, on dirait des chatons qui se querellent. Je n'ai pas accepté des chats errants. Ce sont eux, les chats errants qui nous ont aidé et permis de faire un Clan. Alors j'aimerais que vous montriez plus de respect car maintenant ce ne sont plus des chats errants, mais de vrais guerriers qui respectent le Code. Nous sommes un vrai Clan et vous n'avez pas d'autre choix que de nous accepter, sauf si vous voulez aller à l'encontre du Clan des Étoiles. 

- Je ne te permet pas de nous donner des ordres, cheffe, miaula avec mépris Étoile du Léopard. Mais je vous accepte en tant que Clan à part entière.

- Moi aussi, rajouta le chef du Clan du Tonnerre.

- Moi de même, miaula d'une voie rauque Étoile Filante.

- Humpf... J'imagine que je n'ai plus le choix, miaula avec agacement Étoile de Jais.

- Merci à vous de nous accepter. Maintenant, je vais vous laisser...

- Attends ! m'interrompit Étoile de Feu. Tous les Clans ont leurs avantages, mais quel est le vôtre?

- Le nôtre? lui ai-je miaulé avec malice. Nous nous cachons comme le Clan de l'Ombre, nous grimpons aux arbres comme ton Clan, nous pêchons quelque fois, et nous sommes agiles et habitués aux plaines étendues. Nous sommes vous tous à la fois, mais ce n'est pas nôtre véritable avantage... ai-je miaulé en laissant du suspens. Je sais tout ! Je connais le futur, le passé et le présent des Clans ! Mais des choses ont changées et ce ne sera sans doute pas exactement la même histoire... Avant de laisser les chefs me questionner pour savoir comment je connaissez tout ça, si c'était vrai ou je ne sais quoi, je suis parti en appelant mes guerriers à rentrer. Eh oui, mes chers. Grâce à mes livres, je connais absolument tout, bande d'inconscients ! Nous sommes le Clan le plus puissant des sept en comptant le Clan des Étoiles et le Clan du Ciel, alors préparez-vous, car l'histoire ne fais que commencer !

Fin du livre 1 Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .